AccueilÉconomieAutomobilePrix automobile en Algérie : voici les premières impressions des citoyens après...

Prix automobile en Algérie : voici les premières impressions des citoyens après la décision de Tebboune

Automobile – On vous présente, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, l’avis de certains automobilistes sur les prix actuels des voitures en Algérie. Alors, ne bougez pas !

Le marché automobile algérien a été complètement chamboulé juste après la décision du président de la République relative à l’importation des voitures de moins de trois ans. En plus du projet de construire des véhicules étrangers dans notre pays. Mais la question qui se poste maintenant est : est-ce que les prix des voitures dans le marché automobile en Algérie ont changé depuis cette décision ?

Ou au contraire, sont-ils restés les mêmes en attendant la concrétisation de ces deux gros projets. On vous apporte les réponses de certains citoyens concernant ces deux interrogations pertinentes. En fait, les interlocuteurs se sont exprimés, récemment, au niveau du marché de véhicules d’occasion installé à Tissemsilt. Cela, par le biais d’un petit entretien diffusé sur Echorouk News TV. 

Ainsi, un potentiel acheteur intéressé par une Hyundai Accent datant de 2011 a partagé son avis. Il a donc déclaré que le vendeur ne voulait pas lui céder son bien contre la généreuse somme de 170 millions de centimes. Alors que d’autres citoyens lui ont offert uniquement 160 millions de centimes. Ce qui a amené un autre interlocuteur à déclarer que les prix n’ont pas du tout changé. Et ce, même après les récentes décisions gouvernementales.

Qu’est-ce qui pourrait baisser les prix alors ?

C’est justement une interrogation à laquelle a répondu un jeune citoyen durant la même entrevue. Celui-ci a donc expliqué que selon lui, il n’y avait que deux moyens qui pourraient baisser les prix des voitures sur le marché automobile algérien. Il y a notamment la possibilité dorénavant d’importer les voitures de moins de trois ans.

La deuxième manière consiste, quant à elle, à l’importation des voitures par les constructeurs automobiles étrangers qui vont produire les véhicules ici en Algérie. Tel que la marque italienne Fiat. Et ce, en attendant le début de la construction des voitures dans les usines Dz. On vous laisse les avis complets des personnes interrogées par la chaîne TV susmentionnée dans la vidéo ci-dessous.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes