AccueilSociété et CultureSociétéPrise d'antibiotiques sans ordonnance : voici les dangers

Prise d’antibiotiques sans ordonnance : voici les dangers

Santé – La prise d’antibiotiques sans ordonnance n’est pas toujours sans risques, nous vous invitons à lire la suite de cet article du 13 décembre 2022 pour connaître tous les dangers liés à cette pratique de plus en plus répandue.

La prise d’antibiotiques sans ordonnance peut présenter des dangers. Et les médecins ne cessent de mettre en garde contre leur utilisation inconsidérée. Il faut savoir que cette période hivernale est propice aux rhumes et autres états grippaux. De ce fait, certaines personnes se tournent vers l’automédication pour en venir à bout, sans être conscients des risques que cela peut représenter.

En effet, l’utilisation excessive des antibiotiques leur fait perdre leur efficacité. Le métabolisme développe une immunité contre ces médicaments qui deviennent avec le temps inefficaces et n’arrivent plus à venir à bout des infections les plus simples. Et lorsque ces dernières ne sont pas annihilées, le risque sur la santé s’accroît. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone El Bilad. 

Par ailleurs, il est utile de savoir que les antibiotiques traitent les infections bactériennes et non pas les virus. Ils ne sont donc d’aucune efficacité pour traiter les grippes ou les rhumes. On note aussi que certains antibiotiques tuent les bonnes bactéries de l’intestin. Fragilisant ainsi le système digestif et le rendant sensible aux maladies.

Antibiotiques : ce qu’il faut savoir avant d’en consommer

Afin de prendre des antibiotiques sans risquer des effets secondaires sur la santé, il est d’abord conseillé de respecter les doses prescrites par le médecin. Aussi, il ne faut jamais prendre d’antibiotiques prescrits pour une autre personne. Par ailleurs, il ne faut jamais conserver ces médicaments durant une longue période, et toujours demander conseil à son pharmacien pour s’en débarrasser.

Par ailleurs, ces médicaments sont strictement interdits aux femmes enceintes. Surtout durant les premiers mois où ils risquent d’exposer le fœtus à de risques graves de malformations congénitales. Les femmes allaitantes aussi ne doivent pas en prendre, car les antibiotiques affectent négativement le lait maternel.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes