AccueilSociété et CultureSociétéUn prétendu imam s'en prend aux femmes algériennes : les autorités religieuses...

Un prétendu imam s’en prend aux femmes algériennes : les autorités religieuses précisent

Algérie – Le Direction des Affaires religieuses et des Wakfs de la wilaya d’Alger s’exprime par rapport à la vidéo du prétendu imam qui porte atteinte aux femmes algériennes. On vous en dit plus à ce sujet dans la suite de cet article du 23 avril 2022.

Au cours de ces dernières heures, les réseaux sociaux ont vu circuler une vidéo qui a provoqué une large polémique. Il s’agit d’un prétendu imam qui tient des propos dégradants vis-à-vis des femmes algériennes. Suite à cela, la Direction des Affaires religieuses et des Wakfs d’Alger a décidé d’apporter un éclairage à cet égard.

Dans le détail, le département ministériel concerné à tenu à apporter davantage de précisions à l’opinion publique. Ainsi, par le biais d’un communiqué repéré par le quotidien Ennahar, le direction en question a déclaré que le porteur des accusations abusives n’est aucunement affilié au secteur ni de près ni de loin.

En d’autres termes, l’individu répondant aux initiales B.F n’est lié, en aucun titre, aux Affaires religieuses, pas en tant qu’imam ni même en qualité de bénévole. De ce fait, la Direction des affaires religieuses et des Wakfs d’Alger a littéralement désavoué ces dépassements verbaux jugés comme acte injurieux.

Ce que dit le communiqué de la Direction des Affaires religieuses d’Alger 

Dans ce sillage, le communiqué fait état d’un verset coranique pour dénoncer les propos émis par le prétendu imam. Dans la traduction française de son sens, la sourate An-Nur, dans son verset 19, stipule que « ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants auront un châtiment douloureux, ici-bas comme dans l’au-delà. Allah sait, et vous, vous ne savez pas ».

Par ailleurs, la note a souligné, une fois de plus, la nécessité de vérifier l’exactitude des renseignements avant de croire ou encore propager les fausses informations. En dernier, la direction a signalé que certaines parties utilisent les réseaux sociaux pour dénaturer les valeurs du peuple algérien.

Ainsi, le communiqué met en garde contre ces campagnes qui se répandent de plus en plus dans le pays via les réseaux sociaux. Notamment du fait que celles-ci visent à semer la discorde et la haine parmi les Algériens.

prétendu imam femmes algériennes

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici