AccueilÉconomieVotre ArgentPrêt sans intérêt en Algérie pour aller au Hadj : voici le...

Prêt sans intérêt en Algérie pour aller au Hadj : voici le montant et les conditions d’obtention 

Algérie – Le Crédit Populaire d’Algérie (CPA) accorde un prêt sans intérêt au profit des pèlerins désirant aller au Hadj, sous ces conditions. Dzair Daily relate pour vous les détails dans la suite de ce nouveau passage du 1er mai 2023.

- Advertisement -

En effet, de nombreuses personnes souhaitent se diriger vers le Royaume saoudien pour accomplir le cinquième pilier de l’Islam. Cependant, un facteur clé les freine, à savoir le prix qui est fixé à 77 millions de centimes. C’est dans ce contexte que le CPA a levé le voile sur son programme d’aide. Le Crédit populaire d’Algérie propose effectivement un prêt sans intérêt pour aller au Hadj sous des conditions spécifiques.

Effectivement, se rendre à la Mecque en obtenant un crédit halal est désormais possible. Cela grâce à la Banque publique algérienne qui a lancé un nouveau service relevant de la finance islamique. Baptisé « Qard Hassan Hajji », celui-ci est mis en place pour aider les Pèlerins Dz à accomplir les rites sacrés. Quel est donc le montant et les conditions d’obtention de cette aide financière ?

La réponse, vous l’aurez dans la suite de ces paragraphes. L’établissement susmentionné a indiqué que le crédit peut atteindre 300.000 DZD. Penchons-nous à présent aux conditions d’éligibilité pour ses prêts accordés aux pèlerins. On note, dans un premier temps, la condition de l’âge. L’intéressé devra être âgé de moins de 75 ans.

Hadj 2023 : les conditions de l’offre du CPA

Il est également nécessaire d’avoir un revenu stable et régulier. Enfin, le prétendant pour ces crédits dédiés au Hadj devra disposer d’une résidence et de la nationalité algérienne. Il est question, en effet, de ce que rapporte le média arabophone Echorouk dans son récent numéro.

Il sied de noter que les conjoints ainsi que les enfants des candidats sont en mesure de financer le voyage à la Mecque. Et ce, en se souscrivant à la place de leurs conjoints ou parents. Les Algériens pourront, de ce fait, profiter de cette offre, auprès du CPA. Cela, au niveau des 96 guichets de la finance islamique que compte ledit organisme. C’est toujours selon la même source médiatique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici