Présumée découverte de pétrole à Constantine : Les précisions de Sonatrach (communiqué)

Algérie – La compagnie pétrolière et gazière algérienne, Sonatrach, a apporté ce 30 mars, de nouvelles précision au sujet de la présumée découverte de pétrole à Constantine. Il s’agit finalement, selon le groupe « d’une huile moteur dégradée ».

- Advertisement -

En effet, la Société nationale pour la recherche, la production, le transport, la transformation, et la commercialisation des hydrocarbures (Sonatrach) a réagi officiellement ce mardi 30 mars 2021, dans un communiqué, à l’information faisant état d’une présumée découverte de pétrole à Constantine.

Dans son document, le groupe Sonatrach a apporté des précisions concernant les résultats des analyses effectuées sur la substance noirâtre et visqueuse; accompagnée d’émanations de gaz qui ont débité suite à un forage d’un puits artésien à Ouled Rahmoun dans la wilaya de Constantine.

Ainsi, selon les résultats des analyses effectuées par l’équipe de spécialistes de la Sonatrach, il s’agit en réalité « d’une huile moteur dégradée »; titre le communiqué du groupe pétrolier.

| Sur le même sujet : Insolite : Il découvre un puits de pétrole lors du forage d’un puits d’eau

« Suite à l’information faisant état d’une venue d’hydrocarbures signalée dans la région d’Ouled Rahmoun, Wilaya de Constantine, Sonatrach a dépêché une équipe de spécialistes pluridisciplinaires sur place afin de procéder aux analyses de rigueur et recueillir les échantillonnages de toutes les substances présentes sur le site »; indique un communiqué de Sonatrach.

« Après l’interprétation de l’ensemble des résultats des différentes analyses, Sonatrach informe l’opinion publique que l’huile issue de ce puits d’eau artésien; est une huile moteur très dégradée prouvée par la présence des métaux en quantité importante qui est probablement due à l’usure et la pollution de cette huile »; précise la même source.

« Huile moteur très dégradée »

« Il s’agit du biogaz issu de la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l’absence d’oxygène. Il a été convenu avec les autorités en place de sécuriser le périmètre et de préserver les ressources hydriques de la région à travers le colmatage du puits en question. »; conclut Sonatrach.

Il convient de rappeler que la découverte de ce puits a été faite par une agriculteur de Ouled Rahmoune; qui avait creusé un forage sur une profondeur de 90 m à la recherche d’eau avant de tomber sur un « liquide visqueux » au lieu de l’or bleu. L’information avait suscité de vives réactions et un buzz sur les réseaux sociaux.

pétrole Constantine

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes