Présidentielle française : Kamel Daoud fait polémique en Algérie après ce tweet

Algérie – L’auteur algérien, Kamel Daoud, déclenche une controverse par ses nouveaux propos sur le rapport de la présidentielle française avec l’Algérie. On vous livre plus de détails dans la suite de ce numéro du 10 avril 2022. 

En effet, l’écrivain algérien est l’objet de son propre drame. La raison est qu’il est au centre d’une polémique qui tourne à l’absurde depuis la publication d’un statut sur Twitter. Connu pour son soutien absolu à Emmanuel Macron pour la prochaine présidentielle française, Kamel Daoud est revenu sur le sujet dans son dernier tweet. Mais ce dernier a crié un réel sujet de débat autour de lui.  

Effectivement, à l’origine de la polémique, un texte publié initialement sur la plateforme Twitter. Où l’auteur de « Meursault Contre-Enquête » livre son analyse à propos de l’élection présidentielle de 2022 en France. Dans son discours, l’écrivain et chroniqueur algérien affirme à nouveau son soutien au candidat de La République en Marche. Laissant entendre que le destin de la France et de l’Algérie sont toujours liée. 

« La France n’est pas que la France. Et l’Algérie a besoin d’une France qui avance », a-t-il rédigé. Par retour de tribune, les utilisateurs des réseaux sociaux, notamment en Algérie, dénoncent les propos tenus par l’homme de lettres. Ce dernier se retrouve ciblé par une large vague de critiques sur les différentes plateformes. 

Algérie : les internautes déplorent le discours de Kamel Daoud 

Quelques heures après la publication de son tweet, l’ancien chroniqueur se retrouve sous le feu des critiques. Apparemment ciblé pour avoir évoqué une page sensible de l’histoire algérienne. La première à réagir, c’est la militante politique franco-algérienne, Houria Bouteldja. Cette dernière a tenu à partager l’information sur son compte officiel sur Facebook. 

Dans les commentaires, Kamel Daoud se retrouve traité de « traitre» et « d’informateur indigène ». Un internaute a posté qu’il y en a qui demeurent toujours colonisés dans leurs têtes. Pour lui, l’écrivain en question est l’exemple parfait de cela. Il s’agit de toute manière de ce qui ressort des commentaires des internautes DZ remontés contre Kamel Daoud. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes