Premier League : Mahrez se retire des réseaux sociaux temporairement

Foot – L’international algérien et l’un des meilleurs ailiers droits de la Premier League, Riyad Mahrez en l’occurrence, proteste contre les attaques racistes en ligne et suspend temporairement son activité sur les réseaux sociaux. 

En Angleterre, de plus en plus de footballeurs et athlètes dénoncent les insultes à caractère raciste sur les différentes plateformes numériques. Ils sont constamment victimes d’injures discriminatoires. Pour contester cela, la Premier League a invité l’ensemble des sportifs, à l’instar de Riyad Mahrez, à mettre en veille leurs activités sur tous les réseaux sociaux. 

Ainsi, le champion d’Afrique en titre entre autres ne communique plus sur aucun média social depuis, ce vendredi 30 avril 2021. Ce plan d’action de lutte contre le racisme a été déclenché cet après-midi, à 15h00 pour être plus précis. La suspension durera trois jours jusqu’à lundi minuit. Soit toute la durée de la 34e journée du championnat. 

Il sied de noter que la Premier League ne communiquera aucune information sur Twitter, Facebook et les autres plateformes. Elle ne publiera aucun contenu, y compris pour le grand choc entre Manchester United et Liverpool qui se déroulera dimanche prochain. Son DG, Richard Masters, estime donc qu’un boycott temporaire des réseaux sociaux est nécessaire pour prévenir les abus et les dérives discriminatoires.

Premier League : Mahrez se tient au premier rang de la lutte contre les préjugés raciaux !

Le rugueux attaquant de Manchester City a annoncé sa décision de se retirer des plateformes numériques tout au long de ce weekend. Un acte fort de la part de l’un des meilleurs sportifs en Europe. Il souhaite par cette initiative évincer les offenses ainsi que les atteintes racistes et anti-religieuses qui inondent la toile. Selon Riyad Mahrez, ces attitudes intolérables n’ont pas de place dans le football ni dans la vie en générale. 

La volonté et l’humanisme dont fait preuve celui qu’on surnomme le sauveur des Citizens appellera forcément à une prise de conscience. Son geste et celui de ses coéquipiers induiront à des mesures proactives qui radieront les débordements et affronts en ligne.  

Il convient de rappeler que nombreux sont ceux qui font l’objet d’un flot de commentaires racistes. Nous citons à titre d’exemple le Français Anthony Martial ou encore les Anglais Reece James, Marcus Rashford et Axel Tuanzebe.  

Le milieu de terrain du Bromwich Albion a lui aussi été la cible d’agressions ethniques, en janvier dernier. Le Christophien Romaine Sawyers a en effet subi de tristes insultes sur les réseaux sociaux après la défaite de son équipe 5-0 face aux Skyblues.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé