AccueilÉconomiePouvoir d’achat en Algérie : Tebboune serre l’étau autour des groupes de...

Pouvoir d’achat en Algérie : Tebboune serre l’étau autour des groupes de pression

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, entend redonner aux citoyens un plus grand pouvoir d’achat. Découvrez ces instructions dans ce volet dans la suite de cet article du 12 octobre 2022.

En effet, c’est lors d’une réunion extraordinaire du conseil des ministres que le président Abdelmadjid Tebboune a insisté sur la mise en place de mesures pour renforcer le pouvoir d’achat en Algérie. Il a ainsi instruit le gouvernement de garantir la disponibilité des produits alimentaires et la stabilité des prix. Il s’agit de ce que rapporte l’Expression Dz.

Dans le détail, le président a ordonné au gouvernement de lutter contre toutes les formes de spéculation afin d’améliorer les conditions sociales des Algériens. Il faut rappeler que la spéculation sur les produits de grande consommation est légion en Algérie. Ce qui déstabilise l’ordre public et nuit grandement aux bourses des citoyens qui voient leur pouvoir d’achat s’amenuiser au fil du temps.

Par ailleurs, le président a appelé le gouvernement à prendre en charge le volet social. Qui est la pierre angulaire de sa politique gouvernementale. Il a, ainsi, exigé l’affectation d’assiettes foncières pour la construction de logements sociaux. Tout en maintenant l’aide déjà mise en place pour le logement rural.

Lutte contre les groupes de pression : des mesures drastiques s’imposent

Dans un autre contexte, Tebboune entend tirer vers le haut le secteur de l’éducation. Pour cela, il a instruit son gouvernement d’exploiter de façon optimale les structures dédiées à l’enseignement. Il a aussi ordonné que les prestations aux citoyens au niveau des communes soient révisées et améliorées. Et les responsabilités définies avec précision.

Alors que le gouvernement déploie tous les efforts pour faire du volet social la matrice du programme du Président, certaines sphères mafieuses s’affairent à déstabiliser le pays. Et ce, en maintenant des pénuries et des crises, desquelles résultent inflation et baisse du pouvoir d’achat des citoyens. Ces groupes de pression recourent à la spéculation qui représente leur arme de poing pour arriver à leurs fins.

C’est dans ce contexte que le gouvernement priorise la mise en place de sanctions contre ces groupes qui nuisent à la stabilité du pays. La rigueur et la fermeté doivent être les maîtres mots des autorités. Qui doivent mettre un frein à ces pratiques qui nuisent à l’économie du pays, mais aussi à la paix sociale.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes