AccueilÉconomieVotre ArgentPoste et Télécom en Algérie : Sid Ahmed Ferroukhi prend ses fonctions

Poste et Télécom en Algérie : Sid Ahmed Ferroukhi prend ses fonctions

Algérie – Après le limogeage de Brahim Boumzar, le ministre de la Pêche et des productions halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi, a pris la tête du département de la Poste et des télécommunications ce mercredi 28 avril 2021.  

Dirigé depuis plus d’un (01) an par Brahim Boumzar, le ministère de la Poste et des télécommunications en Algérie a un nouveau responsable, qui n’est autre que Sid Ahmed Ferroukhi. Nouvellement nommé à son poste par le président de la République, Ferroukhi vient de prendre possession de ses fonctions ce mercredi 28 avril 2021.

En effet, le désormais ex-ministre de la Pêche et des productions halieutiques a officiellement pris les commandes du ministère de la Poste et des télécommunications aujourd’hui. Notons que son prédécesseur a occupé ce poste du 2 janvier 2020 jusqu’à ce mardi 27 avril 2021. 

Seulement hier, Brahim Boumzar a été démis de ses fonctions par Abdelmadjid Tebboune. C’est ce qu’ont fait savoir les services du Premier ministre par le biais d’un communiqué rendu public ce 27 avril. Celui-ci n’a cependant pas étalé sur les raisons qui se parent derrière cette décision, assez subite. 

Poste et Télécommunications en Algérie : La mission de Ferroukhi s’annonce délicate

Sid Ahmed Ferroukhi a fait ses études universitaires à l’Institut national d’agronomie d’Alger. Il a aussi obtenu son DEA de la part de la faculté des sciences économiques de Montpellier en France. Sa carrière professionnelle a débuté comme conseiller économique au sein du ministère de la Pêche dans lequel il est devenu ministre quelques années plus tard.

Actuellement responsable du secteur de la Poste et des télécommunications, Ferroukhi devra faire face à un défi de taille. Il s’agit donc de la mission de mettre fin, ou du moins, atténuer la crise de liquidité. Celle-ci sévit depuis presque un an dans les bureaux d’Algérie Poste. 

En effet, le manque de liquidité qui met les citoyens dans une position d’inconfort persiste depuis des mois. Malgré les instructions et les promesses de Brahim Boumzar, la crise ne connaît pas d’épilogue. Il convient de rappeler également que la Poste d’Algérie a également connu une aventure peu enviable. 

Ils sont nombreux les employés qui ont déclenché une grève le 12 avril 2021, au cœur du de ramadan. Un mois connu par le nombre colossal de transactions financières effectuées par les citoyens. Les grévistes ont fini par regagner leurs postes le 15 avril. Rappelons que Brahim Boumzar a ordonné la prise en charge de toutes les demandes des travailleurs qui ont revendiqué, entre autres, une prime d’intéressement

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes