AccueilSociété et CultureFaits DiversPort d’Alger : 2 armes à feu et des munitions saisies

Port d’Alger : 2 armes à feu et des munitions saisies

Algérie – La direction générale des Douanes a annoncé la saisie de deux armes à feu (un pistolet et un révolver) et des munitions au port d’Alger. On vous apporte plus d’éléments, ce 13 décembre 2021.

Suite à un contrôle de routine des voyageurs, les services des douanes se sont emparés de deux armes à feu et des munitions au port d’Alger. On précise que la saisie s’est faite au niveau d’un bateau venant de l’étranger. C’est ce qu’a indiqué le communiqué de la Direction régionale des douanes Port Alger. 

Dans le cadre de la lutte contre la fraude et la contrebande, les services de douanes opérationnels au port d’Alger ont procédé la semaine dernière à la prise de possession de deux armes à poing et de munitions. C’était après deux opérations d’inspection distinctes. D’abord, on a trouvé le révolver camouflé dans le coffre d’une voiture touristique. 

Ensuite, un pistolet automatique a également fait l’objet d’une réquisition dans la capitale. Cela, en coordination avec les services de sécurité. Ainsi, on a déjoué une tentative d’introduction au territoire national.

port alger armes munitions

Munitions et armes saisies au port d’Alger : comment était dissimulé le pistolet ?

port alger armes munitions

Pendant l’opération de fouille, on a effectué la saisie de l’arme démontée et distribuée sur plusieurs enveloppes postales. On rappelle, dans ce sens, que toute infraction liée à l’introduction d’armes ou de législation de change. Ou encore relativement aux mouvements des capitaux est sévèrement puni par la loi. D’ailleurs, 43 individus ont été arrêtés par les services de la PAF. Ceux de l’aéroport international d’Alger, a relaté l’APS le 06 décembre.

En plus des tentatives de transition de pistolets et des munitions au port d’Alger, les aéroports du pays ont enregistré plusieurs tentatives de fuite de milliers d’euros. Durant six mois, c’est-à-dire du 1 juin au 30 novembre 2021, les services susmentionnés ont saisi de très grandes sommes d’argent en devise.
Dans ce sillage, on tient à préciser que la Banque centrale indique comme montant exportable l’équivalent de 7.500 euros. Ceux prélevés d’un compte devise en Algérie. Par ailleurs, le seuil autorisé sans justification est de 5.000 euros pour les étrangers.
Pour les citoyens résidant en Algérie est de 1.000 euros. Finalement, pour ce qui est des deux pistolets et munitions saisis au niveau de l’entreprise portuaire d’Alger, on a engagé des procédures judiciaires et notifié les autorités compétentes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes