16.9 C
Alger
16.9 C
Alger
lundi, 17 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgériePolémique sur la série « Eddama » en Algérie : l'ENTV répond...

Polémique sur la série « Eddama » en Algérie : l’ENTV répond à l’ARAV

Publié le

- Publicité -

Algérie – En guise de réponse à la requête présentée par l’ARAV au sujet de la série ramadanesque « Eddama », l’ENTV a émis une note. Tous les détails vous seront rapportés dans cette édition du dimanche 2 avril 2023.

En effet, après la diffusion du long-métrage ramadanesque réalisé par Yahia Mouzahem, une scène en particulier a attiré l’attention des téléspectateurs. Il s’agit de l’apparition du sigle d’un mouvement classé « terroriste » dans l’un des épisodes. Demandant des explications, l’ARAV a reçu la réponse de l’ENTV au sujet de la polémique tournant autour de la série « Eddama » en Algérie.

Effectivement, par l’émission d’un communiqué, le 30 mars dernier, l’Autorité de Régulation de l’Audiovisuel a demandé des clarifications après l’apparition du sigle « MAK ». Ce dernier est donc visible sur un mur sur l’arrière-plan d’une scène du premier épisode de la série « Eddama », filmée à Bab El Oued.

- Publicité -

Ainsi, après avoir alerté le réalisateur, l’ENTV a, à son tour, réagi à cette polémique. Il s’agit là de c que rapporte le média arabophone, Sabqpress. L’organisme a alors indiqué que les raisons de l’apparition de ces écrits muraux lors de la diffusion de la série « est due au manque de concentration. Que ce soit lors du tournage, du montage ou encore lors de re-vision des épisodes ».

L’ENTV affirme qu’il s’agit d’un graffiti aléatoire écrit par les jeunes du quartier

Dans le même contexte, l’Établissement national de télévision a déclaré avoir pris des mesures strictes contre les responsables. Ajoutant que ces transcriptions peuvent amener à la confusion lors de leur lecture. Étant donné qu’elles ne représentent pas le symbole du mouvement séparatiste, MAK, selon les habitants du quartier.

Par ailleurs, l’Autorité de Régulation de l’Audiovisuel a souligné la nécessité de respecter toutes les étapes de la production télévisuelle. Appelant ainsi le Comité de surveillance d’éviter toutes circonstances susceptibles de porter des dimensions sémiologiques dangereuses. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -