20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
vendredi, 24 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobilePolémique sur les prix des voitures Fiat en Algérie : première réponse...

Polémique sur les prix des voitures Fiat en Algérie : première réponse officielle

Publié le

- Publicité -

Automobile – L’ambassadeur d’Algérie en Italie répond à la polémique sur les prix de voitures de la marque Fiat commercialisées sur le marché algérien. Dzair Daily vous en dit davantage à ce sujet dans la suite de ce numéro du mardi 21 mars 2023. 

Le lancement officiel des activités du groupe Stellantis était très attendu par les Algériens. Après des années de blocage, le retour de l’importation des véhicules donne de l’espoir de voir le marché automobile revenir à la stabilité. Néanmoins, beaucoup ont été surpris par les prix des voitures annoncés par Fiat Algérie. Ils n’ont d’ailleurs pas hésité à exprimer leur mécontentement. 

Dimanche dernier, la firme italienne a, en effet, dévoilé six (6) modèles dont trois (3) utilitaires et trois (3) touristiques. Ces dernières sont destinées au marché algérien. Par la même occasion, elle a également révélé le coût de chaque véhicule. Ces tarifs ont suscité des réactions mitigées sur les réseaux sociaux. 

- Publicité -

Les internautes DZ dénonçent notamment des prix jugés très exorbitants. De son côté, l’Association de protection et d’orientation des consommateurs (APOCE) n’a pas hésité à exprimer son mécontentement. Sur Facebook, l’organisme évoque des prix « surprenants » et « inattendus ». 

Fiat Algérie : un ambassadeur s’exprime sur les prix 

Face à la polémique, l’ambassadeur d’Algérie en Italie a réagi. Effectivement, Abdelkrim Touahria estime que les prix des voitures Fiat importées sont « raisonnables » par rapport aux prix pratiqués dans d’autres pays. Il s’agit de ce que rapporte le site spécialisé Sabq Press DZ

Le diplomate algérien s’est exprimé lors d’une conférence de presse tenue, lundi dernier, à Oran. Par ailleurs, il a aussi fait savoir que le processus de fabrication de la marque en Algérie fera baisser les prix. Il a indiqué que les prix de ces derniers baisseront en raison de plusieurs facteurs. Il s’agit de facteur de production interne. Selon lui, cela va rendre les véhicules plus accessibles aux citoyens. 

- Publicité -

En ce qui concerne le lancement de l’usine Fiat à Oran, Touahria a affirmé que la première voiture de la marque fabriquée en Algérie verra le jour à partir de décembre prochain. Toutefois, il a souligné que le processus reste soumis à la disponibilité des conditions de production appropriées pour accélérer le rythme de la fabrication.  

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -