Point d’indiciaire en Algérie : voici comment les salaires vont augmenter

Algérie – Le point indiciaire en Algérie, préoccupe plus d’un, puisqu’il s’agit de la base au calcul des salaires. Voici comment ces derniers se verront augmenter. On vous en dit davantage dans cette édition du 14 octobre 2021. 

Une nouvelle qui devrait réjouir les fonctionnaires. En effet, le point indiciaire qui sert de base au calcul des salaires qui est actuellement à l’ordre de 45 dinars algériens, passera à 65 dinars en Algérie. C’est le président du Conseil national des enseignants du supérieur (CNES), Abdelhafid Milat qui a rendu public cette information à travers sa page Facebook. 

Ainsi, le responsable premier du CNES a publié via son réseau Facebook un tableau montrant l’augmentation des salaires des employés. Cela pour différentes catégories. C’est notamment après avoir relevé la valeur du point indiciaire en Algérie. Dans l’unique but d’améliorer le pouvoir d’achat du citoyen algérien.

Concrètement, cela se traduira sur la fiche de paie mensuelle par une augmentation au prorata du nombre de points indiciaires de chaque catégorie salariale. En outre, Abdelhafid Milat a expliqué que si le point indiciaire est porté à 65 DA. L’augmentation salariale s’ensuivra pour les différentes catégories. point indiciaire Algérie salaires

 Hausse du point indiciaire : proposition du Syndicat 

D’ailleurs, lors du dernier conseil des ministres dans l’intention est d’établir un plan d’action pour l’année 2022 (loi de finances). Aussi, afin d’élaborer des mesures concrètes. Plusieurs décisions se sont discutés autour de cette table. Parmi elles, celle relative à la hausse du point indiciaire dans la fonction publique en Algérie. 

À cet effet, son président Belamouri Laghlid s’est exprimé à propos de cette récente décision du gouvernement. Il la qualifie d’« intrépide et important ». Concernant la décision du gouvernement d’augmenter les grilles indiciaires entraînera, selon lui, systématiquement une revalorisation des salaires.

Par ailleurs, le Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (SNAPAP) a dernièrement revendiqué une hausse de 90 dinars de la valeur du point indiciaire. Une mesure qui figure parmi leurs principales réclamations a expliqué son président. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes