Plus de la moitié des adultes Algériens souffrent obésité

Algérie – Le ministère de la Santé tire la sonnette d’alarme contre le phénomène d’obésité en Algérie, en fait, selon des statistiques, plus de la moitié des adultes algériens en souffrent. Dzair Daily vous livre les détails dans ce numéro du 10 mars 2022.

En effet, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a supervisé l’ouverture d’une journée d’étude. C’était à l’occasion de la célébration de la journée mondiale contre l’obésité à l’hôtel Sofitel sur Alger. Cela en la présence de représentants de l’UNICEF et l’OMS. En plus d’associations scientifiques. Des chiffres ont été avancés par le représentant du secteur de la santé en Algérie sur les Algériens souffrant de l’obésité.

Abderrahmane Benbouzid a fait savoir, en marge de cette journée sur l’obésité, que celle-ci connaît une tendance haussière en Algérie. Puisqu’en 2013, la tranche d’âge entre 0 et 5 était plus sujette à l’obésité. Avec un taux oscillant entre 12 et 14 %. Tandis qu’en 2007, ce taux ne dépassait pas les 9 %.

Le même responsable a indiqué, en se référant aux données du ministère, qu’en 2020 a connu une certaine stabilité de ces chiffres. Alors que chez les adultes âgés entre 18 et 69 ans, l’enquête « Step » réalisée en 2017 a démontré qu’une femme sur trois souffrait de surpoids. Soit 63,3 % des femmes. Des chiffres affolants qui inquiètent les spécialistes dans le domaine.

L’obésité en Algérie : la mise en garde des spécialistes

Le phénomène de l’obésité connaît une recrudescence de manière épidémique depuis quelques années en Algérie. Touchant les femmes comme les hommes. Avec un taux de 48,3 % pour ces derniers. Soit plus précisément, un homme sur deux. C’est en tout cas ce qui ressort du communiqué publié par le ministère de la Santé via sa page Facebook.

algériens obésité

Dans le même sillage, Rachid Malek, chef de service de médecine interne au CHU de Sétif, avait dernièrement à son tour révélé les chiffres effrayants sur cette maladie multifactorielle qui est donc l’obésité. Chez les citoyens adultes, notamment. Ils sont 21 % de la population à en souffrir. C’est ce qu’a fait savoir le praticien sur un ton alarmant.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes