AccueilÉconomieDigitalUne plateforme numérique pour le dépôt des doléances des Algériens auprès du...

Une plateforme numérique pour le dépôt des doléances des Algériens auprès du médiateur de la République

Digital – Le médiateur de la République met en place une plateforme numérique pour la réception et le traitement des doléances des Algériens. On vous en dit plus, ci-dessous. Ne ratez surtout pas ce nouveau numéro ! 

Désormais, une nouvelle plateforme numérique dédiée aux doléances des Algériens est lancée. D’après Al Fajr, cette solution digitale permet au médiateur de la République la réception et le traitement des réclamations. Et ce, d’une manière efficace et plus sécurisée. Le médiateur de la République, Brahim Merad, s’est d’ailleurs exprimé à cet égard.

En effet, il a annoncé que ce projet représente un outil d’interaction directe entre le citoyen et le médiateur de la République. Ajoutant que le président de la République est soucieux de rapprocher l’administration du citoyen. Mais aussi de suivre les réclamations des citoyens en toute transparence. C’est ce qu’a rapporté la même source.

Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Économie, de la Connaissance et des Startups, Yacine El Mahdi Oualid, prend la parole. Dans le détail, lors de son intervention en juillet dernier, il a proféré : « L’activation de la plateforme numérique interviendra dans un mois, à partir de ce jour […] ».

Djit-Cirm prend en charge la réalisation de la plateforme numérique

Le ministre a, sitôt, souligné : « La startup Djit-Cirm est chargée de la réalisation du projet de cette plateforme ». Sachant que la start-up en question est la lauréate du concours révélé en fin mars dernier. En outre, Yacine El Mahdi a exprimé son souhait concernant la généralisation des initiatives rapprochant l’administration du citoyen.      

Dans ce même sillage, le ministre de la Numérisation et des Statistiques, Hocine Charhabil, valorise ce genre de projets innovants. Tout en soulignant l’instauration de son secteur pour participer dans toutes les initiatives visant à numériser les services publics. Et ce, d’une manière absolue et efficace, selon Al Fajr.

Il faut savoir que six (06) startups ont pris part lors de la clôture du concours pour la conception de cette plateforme. Lors des sélections finales, Djamel Chettouh remporte la première place. Le gagnant a, d’ailleurs, émis : « Cette plateforme prendra en charge les doléances de citoyens dans un mois au plus tard ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes