AccueilFootLe plan de Raouraoua pour ramener en équipe d'Algérie Karim Benzema 

Le plan de Raouraoua pour ramener en équipe d’Algérie Karim Benzema 

Foot – Après la loi des Bahamas, l’ancien président de la FAF, Mohamed Raouraoua, songeait à proposer un nouveau projet, permettant de ramener l’international français, Karim Benzema en équipe d’Algérie. Les détails, ci-après.

En effet, le Ballon d’Or 2022 fait les beaux jours des Bleus et du Real Madrid. Considéré comme l’un des meilleurs footballeurs de la planète, le surnommé KB9, est-il en mesure de changer de nationalité sportive et rejoindre les Verts ? En tout cas, l’ancien patron de la FAF, Mohamed Raouraoua, avait, durant la période de sa présidence, un plan pour ramener Karim Benzema en sélection d’Algérie. On vous en dit plus sur ce sujet dans ce numéro du mardi 22 novembre 2022.

Effectivement, l’ex-boss de la fédération algérienne de football avait proposé auparavant la loi des Bahamas. Celle-ci a permis aux joueurs ayant joué dans les catégories jeunes d’une nation de changer de nationalité sportive. Par la suite, le dirigeant sportif Dz avait réfléchissait à nouvelle dérogation pour les binationaux, à suggérer à l’instance internationale du ballon rond.

Le plan de Mohamed Raouraoua en détail

Karim Benzema pourra-t-il un jour porter la tunique des Verts ? Il semble que l’ancien pilier de la fédération susmentionnée avait en tête un autre plan, outre celui des Bahamas, permettant le retournement des vestes des binationaux. Celui-ci aurait donné à l’attaquant madrilène l’opportunité de renforcer l’effectif de l’EN et rejoindre les Guerriers du désert. D’autant plus qu’il est très attaché à ses origines de l’Algérie.

Le prédécesseur de Kheireddine Zetchi songeait à révolutionner la loi concernant le choix de la nationalité sportive. Et ce, en proposant à la FIFA d’autoriser aux joueurs écartés de leurs équipes pendant plus de quatre (4) ans, de changer de nation. Cela était le cas du Franco-Algérien qui a été mis à l’écart pendant six longues années. Il s’agit de toute façon de ce que rapporte le média arabophone, Awras dans son édition de ce lundi.

La même source médiatique a affirmé que plusieurs fédérations nationales ratifiaient le plan de Mohamed Raouraoua. Cependant, ce projet de ramener la légende footballistique en équipe nationale avait été abandonné. Et ce, suite au départ de l’ancien membre de la CAF. Il est question toujours de ce dont nous informe le média généraliste sus-cité.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes