31.9 C
Alger
31.9 C
Alger
vendredi, 14 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgériePièces de monnaie et billets de banque en Algérie : les nouvelles...

Pièces de monnaie et billets de banque en Algérie : les nouvelles règles du jeu proposées

Publié le

- Publicité -

Algérie – Les membres de l’Assemblée nationale ont déposé des amendements relatifs au projet de loi monétaire et bancaire, dont de nouvelles règles au sujet des pièces de monnaie et billets de banque en Algérie. Tous les détails vous seront dévoilés dans cette édition du samedi 8 avril 2023.

En effet, conformément au nouveau projet de loi de la monnaie et de la banque, les membres de l’APN ont déposé des amendements. Ces derniers sont liés aux conditions liées aux avances financières au trésor public. Dont une partie de la requête déposée porte sur les nouvelles règles des pièces de monnaie et billets de banque en Algérie, rapporte Echorouk.

Effectivement, les députés ont appelé à la modification de l’article 47 dans le but de préserver le fond public. Et de renforcer la gouvernance d’investissement de la Banque centrale. Avec pour objectif de s’assurer que l’octroi d’avances au trésor public soit en accord avec l’acquisition obligatoire accordée par le trésor. Et ce, en cas de crise exceptionnelle et inattendue, a-t-on précisé.

- Publicité -

Ainsi, la demande portant sur la modification de l’article 47 propose de supprimer le passage autorisant la Banque d’Algérie à accorder des avances au trésor. Cela, sans préciser les conditions nécessaires à cet effet. Une procédure, jugée par les spécialistes, impactante. Entraînant alors une inflation importante et une baisse considérable de la valeur du dinar.

Banque d’Algérie : voici la suite des propositions de l’APN

En effet, les demandes de modification incluses dans l’article 2 prévoient que les nouveaux billets reflètent la nationalité algérienne. Les membres de l’Assemblée populaire nationale proposent que les billets portent des images et des formes indiquant l’appartenance algérienne. En plus des acquis sociaux, économiques, culturels, et environnementaux depuis le recouvrement de la souveraineté nationale. 

Parmi les autres requêtes déposé par l’APN, amendement de l’article 43 portant sur l’adoption des processus d’intervention sur le marché monétaire. Et ce, à travers les opérations de financement islamique. Tout en demandent l’intégration les représentants de la finance islamique parmi les adjoints du gouverneur de la Banque d’Algérie. Et le Comité de surveillance et le Conseil de la Monnaie et du Crédit.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -