AccueilActualitéAlgériePhotos du navire italien chargé de voitures au port de Djen Djen...

Photos du navire italien chargé de voitures au port de Djen Djen en Algérie : voici toute la vérité

Algérie – Des photos circulant sur la Toile laissent croire qu’un navire italien chargé de voitures neuves importées par des particuliers, a accosté au port de Djen Djen en Algérie. Curieux de découvrir la vérité ? Nous vous livrons tous dans ce nouveau numéro du 23 octobre 2022. Restez branchés ! 

En effet, des sources fiables viennent confirmer la véracité des rumeurs au sujet d’un navire italien accosté au port de Djen Djen en Algérie, chargé de voitures neuves. C’est en fait ce qu’a révélé le média généraliste arabophone, Echorouk. N’hésitez donc pas à lire l’intégralité de cet article, Dzair Daily vous livre les détails à ce sujet, dans les lignes qui suivent. 

Outre, le ferry baptisé « Sardinia Vera » a effectivement accosté au port international de Jijel. Ce dernier a navigué de France jusqu’en Algérie, transportant environ 296 voitures de différentes marques. Il est à noter que la majorité des véhicules viennent des constructeurs automobiles français. À savoir, Renault et Peugeot.

Dans le détail, la même source a précisé que les voitures à bord du susdit navire sont importées par des particuliers. Et ce, via le régime douanier spécial dans le cadre des licences d’importations des anciens moudjahidines. Ce régime est, en fait, plus que jamais, d’actualité. En vue de cette énorme crise que traverse actuellement le secteur automobile algérien.

FIAT : lancement de l’importation de ses véhicules 

Par ailleurs, des photos du navire italien, accosté au port de Jijel, ont fait le tour sur la Toile. Des rumeurs en disent long sur l’arrivée de nouvelles voitures d’importation, du modèle italien Fiat. Certains médias ont fait le rapport avec le contrat fraîchement signé avec ladite société italienne. Portant sur l’officialisation du lancement de l’importation de véhicules neufs.

Cela dit, les conditions et modalités d’exercice de cette activité ne sont étudiées qu’avant ce dimanche en Conseil des ministres. Il sied de rappeler que l’importation d’automobile pour les particuliers est disponible et n’a, en fait, jamais cessé. Que ce soit par le biais des licences des moudjahidines, ou encore dans le cadre de l’expulsion de migrants ou d’étudiants.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes