AccueilActualitéMaghrebLa photo de l'ambassadrice des États-Unis en Algérie en caftan suscite l'irritation...

La photo de l’ambassadrice des États-Unis en Algérie en caftan suscite l’irritation des Marocains

Algérie – La polémique autour du caftan qui aura causé plusieurs conflits entre les deux nations refait surface. Cette fois-ci, c’est l’ambassadrice des USA en Algérie qui en est l’origine, sans se rendre compte, elle a alors posté une photo d’elle vêtue d’un caftan, celle-ci n’a pas trop plu aux Marocains !

En effet, l’ambassadrice des États-Unis en Algérie est apparue dans une photo vêtue d’un magnifique caftan orange. Photo qu’elle a tenu à partager sur ses différents réseaux sociaux. Seulement voilà, on sait tous à quel point ce sujet a tendance à irriter les citoyens du Royaume Chérifien. Sous la photo en question, les Marocains ont envahi les commentaires, estimant que le caftan est marocain et qu’il s’agirait donc d’une appropriation culturelle de la part de l’Algérie.

Intéressons-nous de plus près à l’histoire du Caftan. Héritage du faste sultanat d’Alger pendant la période ottomane, le caftan algérien séduit la gent féminine et citadine algérienne. Ce vêtement luxueux taillé dans du tissu noble tel le velours ou du brocart se fraiera un chemin en 1830 auprès des habitants du sultanat de Fès (le nord du Maroc actuel). Au point que les artisans de Tlemcen implantent leur industrie dans la ville de Fès.

En fait, l’introduction du caftan en Algérie se fera par la gent masculine. Puisque au départ, le caftan était une tenue conçue exclusivement pour les hommes. Au fil du temps, le caftan sera de plus en plus popularisé. De ce fait, il sera porté par les femmes algériennes. Ainsi, le génie des artisans algériens aura donné un nouvel aspect au caftan venu d’Asie en lui incorporant des motifs luxueux hérités des anciennes dynasties berbères-arabes, en le rendant féminin.

Les internautes marocains se déchaînent !

Maintenant, pour en venir à la polémique autour de ce vêtement traditionnel, cela s’est passé en dessous des commentaires de l’ambassadrice américaine. Celle-ci en fait la promotion à travers une photo partagée sur Twitter. Croyant bien faire, elle légende sous sa photo « un immense honneur de porter ce vêtement algérien lors du Mawlid Nabawi ».

C’est alors que de nombreux internautes marocains en dessous de la publication Twitter sont montés au créneau pour accuser l’Algérie d’avoir dérobé leurs habits. D’après eux, le caftan est une tenue traditionnelle qui viendrait de chez-eux. À en croire leurs propos, ce serait donc de l’appropriation culturelle.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes