AccueilÉconomieÉnergiePétrole algérien : voici le plan de l'Opep+ pour stabiliser les prix

Pétrole algérien : voici le plan de l’Opep+ pour stabiliser les prix

Énergie – Les prix du pétrole, notamment algérien, pourraient connaître prochainement une stabilité suite à une mesure que l’alliance Opep+ ambitionne d’instaurer. Apprenez davantage de détailsà ce sujet à travers les prochaines lignes de cet article du 3 octobre 2022 ! 

En vue d’agir en faveur des prix du pétrole, la susdite alliance de producteurs prévoit la mise en place d’un plan particulier. Ses membre comptent en effet jouer sur le volume de la production. Suite à cette nouvelle stratégie de l’Opep+, les prix du pétrole, dont celui extrait du territoire algérien, devraient ainsi observer une douce embellie. 

Dans le détail, le groupe de producteurs de pétrole en question s’apprêterait à recourir à une réduction significative de la production quotidienne en la matière. À savoir, une baisse de plus d’un million de barils par jour. Notons toutefois que la décision finale concernant cette réduction des volumes ne sera tranchée qu’après la réunion des producteurs.

Il s’agit là de ce que relate le quotidien arabophone El Bilad, qui cite comme source l’agence Bloomberg. À ce propos, il sied de rappeler que ladite réunion se tiendra en présentiel, mercredi prochain, au niveau de la capitale de l’Autriche, Vienne. La première depuis la vidéoconférence tenue en 2020 en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie du coronavirus.

Secteur des hydrocarbures en Algérie : les impacts économiques de la baisse de la production du pétrole

En effet, les experts n’écartent pas une chute plus importante que prévu dans la production du pétrole. Chose qui, selon eux, s’explique par les craintes de récession. D’autant plus que l’économie mondiale subit une forte pression, précisent-ils en outre. Celle-ci résulte principalement des politiques monétaires restrictives adoptées par les principales banques centrales afin de freiner l’inflation.

Par ailleurs, il est utile de rappeler que les cours de l’or noir font face à de fortes fluctuations. Les prix du pétrole ont effectivement nettement fléchi dernièrement pour atteindre leur seuil le plus bas depuis janvier. En effet, le baril du Brent a chuté jusqu’à moins de 85 dollars. Cela, après avoir atteint un pic supérieur à 125 dollars / barils au début de la guerre en Ukraine.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes