AccueilActualitéLe Petit Pingouin fait son retour sur les côtes algériennes

Le Petit Pingouin fait son retour sur les côtes algériennes

Algérie – Le Petit Pingouin montre une nouvelle fois le bout de son bec sur les côtes algériennes. Nous vous dévoilons tous les détails à cet égard dans la suite de cette édition du dimanche 27 novembre 2022. 

La nouvelle concernant la réapparition du Petit Pingouin au niveau des côtes algériennes s’est propagée sur la Toile à une vitesse impressionnante. En effet, le l’Alca torda a récemment fait son retour en Algérie. Dzair Daily vous dévoile plus d’informations sur ce sujet dans les paragraphes qui suivent. Restez donc branchés ! 

Effectivement, c’est une photographe algérienne qui a remarqué la présence de cet ovipare au large des côtes de la capitale, Alger. C’était mercredi dernier. Sur les réseaux sociaux, l’artiste a alors partagé une photo qu’elle a prise de la bête en question. Une preuve que le Petit Pingouin est bel et bien toujours présent sur le territoire maritime d’Algérie. 

Karima Rakem, qui s’intéresse à la photographie animalière, a posté l’image du Petit Pingouin sur son compte Facebook. « Pingouin torda Alca torda le 23 novembre 2022 / Plage Surcouf Aïn Taya Alger », a-t-elle notamment écrit. Sa publication a été repérée par le quotidien généraliste arabophone Echorouk.

L’Algérie, le nouveau refuge des Petits Pingouins !

Il est à noter que le Petit Pingouin est un oiseau originaire des régions froides du nord de la Grande-Bretagne. Cette espèce Alca torda fait souvent face à de nombreux dangers. Soit notamment lorsqu’elle atteint les côtes de la Méditerranée par le détroit de Gibraltar.

Pour sa part, le photographe animalier Djamel Hadj Aïssa se bat pour préserver cette espèce. Il lance souvent des campagnes de sensibilisation afin que cette dernière  cesse de tomber dans le hameçon des pêcheurs. Par ailleurs, cet oiseau de l’Atlantique passe la majeure partie de son cycle de vie en mer. 

Il se déplace ainsi vers la terre pendant la saison de reproduction. Il s’agit d’un oiseau de mer noir et blanc à bec épais et arrondi dont la ressemblance vire vers le pingouin. Dans l’Antarctique gelé, il se nourrit de poissons et de crustacés. Il en dépense généralement beaucoup après avoir été coincé dans des filets ou des cannes à pêche. 

Le Pingouin torda niche dans des grottes sur les côtes rocheuses entre le mois d’avril et le mois d’août. Il migre le reste des mois de l’année vers la haute mer, dans l’océan Atlantique où d’énormes quantités de nourriture sont disponibles à une profondeur de 25 mètres. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes