AccueilActualitéAlgériePénurie du traitement du Covid-19 en Algérie : ce que propose la...

Pénurie du traitement du Covid-19 en Algérie : ce que propose la FAM

Algérie – Suite à l’augmentation des cas de contamination par le coronavirus et surtout avec l’apparition du nouveau variant Delta, une pénurie du traitement de la Covid-19 est survenue. Pour y remédier, la Fédération algérienne du médicament (FAM) propose certaines solutions. Découvrez-les ci-dessous, dans cette édition du 07 août 2021.

Le variant Delta continue de se propager. L’état d’anxiété et de panique générale engendré par la crise sanitaire ont provoqué une augmentation de la demande en Algérie sur le traitement anti-covid-19. Et par conséquent, cela a débouché sur une pénurie.

Face à cette situation, la Fédération algérienne du médicament (FAM) a ordonné une chose. Il s’agit de l’interdiction de délivrer les médicaments anti-Covid-19 sans ordonnance. Les pharmacies doivent dorénavant recevoir une ordonnance pour pouvoir vendre les médicaments anti-Covid-19.

La FAM a également garanti, selon un article paru sur Le Soir d’Algérie, la disponibilité des médicaments. Ceux qui entrent dans le cadre du protocole de traitement de la Covid-19. Ils sont disponibles en grande quantité. Ils peuvent être fabriqués localement.

En effet, les produits pharmaceutiques contre la Covid-19 sont élaborés en Algérie. Le stock de la matière première et des produits finis disponible dans le pays, pourra maintenir la fabrication des médicaments. Cela pendant les douze prochains mois.

Une pénurie de médicaments provoquée par les citoyens

Effectivement, inquiets par la crise sanitaire, et par peur d’une pénurie des médicaments, les citoyens ont couru vers les pharmacies pour se procurer les médicaments nécessaires. Ils achètent les produits pharmaceutiques sans passer chez le médecin et les mettent en réserve.

Chaque citoyen ayant pour but de faire le stock des médicaments destinés à lutter contre la Covid-19, ils ont fini par provoquer une pénurie. La FAM s’adresse selon la même source aux grossistes-répartiteurs. Elle leur demande de fournir tous leur stock de médicaments anti-Covid-19 sans limitation aux officines.

Les produits pharmaceutiques devront également être distribués partout en Algérie. La distribution doit être juste et équitable. Et ce, entre chaque wilaya et commune du pays.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes