Pénurie du lait en Algérie : ce qu’il faut savoir (vidéo)

Algérie – Alors que près de deux (2) millions d’enfants sont nourris chaque année de lait infantile, le pays fait face à une inédite pénurie. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans la suite de ce numéro du 12 août 2022. 

Les crises liées à la disponibilité des produits alimentaires de base sur le marché algérien se poursuivent. En effet, ces derniers jours, on parle de plus en plus d’une pénurie du lait infantile en Algérie. Il ne s’agit plus de lait en sachet, mais de lait pour bébé. Au manque de ce produit sur les étals des supermarchés, des petites boutiques et des pharmacies, la situation inquiète les familles, mais aussi les commerçants. 

Effectivement, ce sont des rayons quasiment vides auxquels les Algériens, à la recherche de ces précieuses boîtes, font face depuis plusieurs semaines. Selon une pharmacienne, cette rupture de stock concerne plusieurs types de lait infantile. Elle est intervenue sur la chaîne de télévision Echorouk News TV

S’exprimant sur le sujet, elle a fait état d’un manque d’approvisionnement des boîtes. Notamment celles conçues pour les bébés qui ont des allergies pour les protéines que contient le lait de vache. Selon l’intervenante, ce produit est devenu rare depuis le début de l’année en cours. 

Algérie : vers la production du lait infantile 

De son côté, un commerçant a indiqué, par ailleurs, que cette nouvelle pénurie est suivie par une hausse des tarifs. Dans sa déclaration sur le média citée auparavant, il a fait savoir que le prix du lait infantile a augmenté de 100 dinars algériens au cours de cette semaine. En outre, il n’a pas écarté d’autres flambées des prix de lait de bébé durant les jours à venir.

Pour rappel, le Conseil des ministres a abordé le sujet de la production de lait infantile. Et cela, lors de sa réunion tenue le 17 juillet dernier. À ce propos, le conseil a exposé le projet de la réalisation d’un complexe industriel spécialisé dans la fabrication du produit en question.   

Ainsi, le ministère de l’Industrie a lancé la première étape pour la concrétisation du projet. Qui devrait, selon Ahmed Zeghdar, booster ce secteur de l’économie en Algérie. Le même responsable a insisté sur l’intérêt qu’apporte la concrétisation de ce projet à l’économie algérienne. Étant donné que le lait infantile est considéré comme un produit stratégique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes