Pension de retraite en Algérie : ce que propose le Cnese

Algérie – Le Conseil national économique, social et environnemental (Cnese) exhorte l’ajustement du système de retraite algérien. Apprenez les remaniements qu’il suggère quant à la pension de retraite en Algérie.

Organisée par le Cnese il y a quatre jours, la conférence internationale a porté sur la protection sociale. Durant celle-ci des participants ont mis en relief l’importance de la remise à niveau du système de retraite en Algérie qui paramètre une pension dont se plaignent beaucoup de retraités.

De ce fait, le modèle du système de répartition doit être ciblé en Algérie. Et ce, en fonction des caractéristiques propres à notre pays. Sans oublier d’autres changements qui pourraient se produire, à l’instar de celui dans le marché du travail. C’est ce qui figure dans l’édition de Liberté de ce 24 octobre 2021. 

En fait, selon ces protagonistes, le système de retraite en Algérie est donneur. Seulement, le problème qui se pose concerne la viabilité. Ce qui signifie que la probabilité d’obtenir des bénéfices sur de longs termes est réduite. Mais également, la pérennité qui s’explique par une situation à laquelle les avantages nets peuvent résister aux risques.

Les recommandations du Cnese pour l’amélioration de la retraite en Algérie

En bref, il est question de combattre l’informel. Cela implique les non-déclarations et sous-déclarations. En outre, on se réfère à l’ajout et à la diversification des recettes. Par ailleurs, le Cnese défend l’intégration de la retraite complémentaire. Ce qui contribuerait à renforcer le pouvoir d’achat.

En somme, ce qui est visé durant cette conférence est la mise en place de programmes de protection sociale. C’est à travers l’adaptabilité à ce système. Et ce, en faisant en œuvrant à placer la population dépendante, c’est-à-dire les enfants et les personnes âgées en assistance sociale. Puis, pour la population autorisée à travailler, il s’agira de la sécurité sociale.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes