Péage : l’Algérienne des autoroutes dévoile la date de son lancement 

Algérie – Le premier responsable de l’Algérienne des autoroutes, Mohamed El Khaldi en l’occurrence, a levé le voile sur la date de lancement du système de péage de l’autoroute Est-Ouest. On vous en dit plus dans la suite de ces lignes.

En effet, le directeur général de l’ADA, Mohamed El Khaldi, s’est manifesté récemment. Cela, lors de son intervention sur les ondes de la Radio nationale. Dans son discours, le responsable de l’Algérienne des autoroutes a divulgué la date de l’exécution du système de péage sur l’autoroute Est-Ouest. On vous en dit plus, dans ce numéro du lundi 4 avril 2022.

On connaît désormais le calendrier du lancement de la tarification dans les autoroutes Dz ! Le responsable a annoncé que les stations de paiement automatique entreront en service dès le deuxième trimestre de l’année 2023. Il s’agit de toute manière de ce que souligne le quotidien arabophone Echorouk, dans son numéro d’aujourd’hui.

Dans le même sillage, l’intervenant a fait savoir que l’opération comportera trois (3) phases majeures. Mohamed El Khaldi a indiqué que le projet sera procédé par une étape expérimentale qui devrait, effectivement, durer six (6) mois. Il a exprimé, en outre, son espoir d’atteindre la troisième étape. Cette dernière consiste à effectuer des opérations de débit sur les comptes bancaires des utilisateurs, explique le même orateur.

Le DG de l’ADA s’exprime sur l’équipement de l’autoroute Est-Ouest

Par la même intervention, le DG de l’ADA est revenu, en effet, sur d’autres points. Il a indiqué, en effet, que des travaux sont en cours pour achever les 32 km restants du projet. Cela au niveau d’El Tarf, à la frontière de la Tunisie. Au sujet de l’état d’avancement du tronçon Dréan-El Tarf, le même locuteur a assuré que la première partie de la route a été achevée et que 54 km seront bientôt livrés.

Mohamed El Khaldi a promis, par ailleurs, la livraison dudit tronçon au cours du second semestre de cette année (2022). Concernant l’équipement de l’autoroute de stations-service et d’aires de repos, le responsable a affirmé que le taux de réalisation a atteint les 72 %. Précisant que le retard pris jusque-là est dû à des obstacles financiers auxquels s’est confronté l’ADA. C’est ce que rapporte le média généraliste susvisé.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes