AccueilGuide VoyagesLe PDG d’Air Algérie et Chaabna évoquent les vols de rapatriement

Le PDG d’Air Algérie et Chaabna évoquent les vols de rapatriement

AlgérieAlors que l’ouverture des frontières du pays tardent à venir, des milliers d’Algériens bloqués à l’étranger s’impatientent. Face à cela des voix se sont élevées auprès de la direction d’Air Algérie visant à programmer des vols de rapatriement, particulièrement pour les cas humanitaires.

Fermées depuis la mi-mars 2020, les frontières de l’Algérie demeurent à ce jour closes. Cela dit, ce qui préoccupent de plus en plus les ressortissants Algériens coincés à l’étranger depuis plus d’un semestre; c’est l’absence de visibilité quant à la reprise des vols de la part de la société étatique de transport par les airs, Air Algérie qui n’a communiqué aucun nouveau planning concernant les opérations de rapatriement.

Selon le média spécialisé, VVA – Visas & Voyages Algérie, environ 5.000 concitoyens Algériens attendent une éventuelle reprise des liaisons dédiées spécialement au rapatriement ou encore le retour des vols d’Air Algérie. Toutefois, bien que la dernière phase de rapatriement a pris fin le 11 septembre dernier, au départ de l’aéroport de Paris – Orly; au total, plus de 30.000 personnes ont été rapatriées; a souligné notre source.

Il est clair que les avis sont divisés. Les pouvoirs publics, optent pour la temporisation; dont l’argument est l’expansion de la courbe épidémique du Coronavirus au niveau des pays avec lesquels l’Algérie enregistre beaucoup de trafic.

Ainsi, le maintien de la fermeture des frontières permet d’éviter une seconde vague de contagion et de ce fait protéger le citoyen Algérien; dont la santé prime; soutiennent les autorités Algériennes. D’autre part, nombreux sont ceux qui réclament leur rapatriement en urgence, et d’autres demandent la réouverture des frontières. Ceci pour des raisons familiales et/ou professionnelles.

Vers une cinquième (05e) phase de rapatriement ?

En effet, l’ultime question se pose; alors que le PDG de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, Bakhouche Alleche s’est entretenu ce 12 octobre avec le représentant à l’APN de la communauté nationale du sud de la France (Marseille); le député Samir Chaabna. Leur rencontre a tourné autour du dossier des Algériens bloqués à l’étranger; selon ce qu’a rapporté notre source qui cite un post du parlementaire publié dans la soirée de ce lundi sur sa page Facebook.

« J’ai rencontré, ce soir le premier responsable d’Air Algérie. J’ai discuté avec lui de la question des vols, et j’ai évoqué avec lui les préoccupations de la diaspora et des personnes bloquées à l’étranger; dont des retraités, des étudiants et plusieurs membres de familles Algériennes »; a écrit le député de l’émigration sur son réseau social.

Par ailleurs, selon les propos de l’élu, il semble confiant quant au cas des citoyens susmentionnées. « Le PDG d’Air Algérie a été sensibilisé à la souffrance de ces personnes; dans le but de réfléchir et trouver ensemble des solutions adéquates à cette situation; après l’amélioration de la situation sanitaire des deux (02) côtés de la Méditerranée et le retour à la normale », a poursuivi Chaabna en concluant par l’affirmation « d’avoir des réunions importantes, à cet égard, dans les heures à venir ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes