Passeport Sanitaire en Europe : Les Algériens vaccinés au Spoutnik exclus ?

Algérie – Un pays en Europe qui fait partie de l’espace Schengen refuse les voyageurs avec un passeport sanitaire certifiant une vaccination au Spoutnik V, ce qui pourrait porter préjudice aux Algériens désireux de voyager dans ce pays européen. 

- Advertisement -

En effet, c’est ce dont nous a informé le site spécialisé Schengenvisainfo dans un article publié, ce mardi 30 mars 2021. Ainsi, il a été mentionné dans ledit article qu’un pays en Europe avait exprimé sa volonté d’exclure les voyageurs, dont des Algériens, détenteurs d’un passeport sanitaire qui confirme la vaccination au Spoutnik V. 

Il s’agit alors de la Lituanie, un pays du sud des États baltes et qui est membre de l’espace Schengen. Cette décision n’est pas une décision irréfléchie, affirme le site susmentionné. Mais ça a été une initiative due à un constat. Effectivement, la Lituanie justifie son refus d’accepter les personnes vaccinées à l’antidote russe d’accéder à son territoire pour une raison bien particulière.

Lire aussi : Frontières Algérie – Europe : Un exemple en image d’un passeport sanitaire

Le pays européen s’est donc engagé à reconnaître uniquement les vaccins validés par l’agence européenne des médicaments (EMA). Ce qui n’est pas le cas du Spoutnik V. En fait, cette sentence est potentiellement liée à des tensions politiques entre la Russie et certains pays, note la même source.

Pour mieux illustrer ces propos ; nous avons rapporté un tweet dans lequel, la Première ministre lituanienne, Ingrida Šimonytė a donné son avis en toute transparence sur le vaccin russe qui suscite la polémique chez certains. Elle a donc rédigé sur l’oiseau bleu : « Ils disent que Spoutnik V est bon ».

Sujet connexe : Frontières de l’Algérie : Vers un passeport sanitaire à la reprise des vols ? (vidéo)

Cependant, et selon l’avis de la politicienne : « Poutine ne se soucie pas de l’utiliser comme remède pour le peuple russe ». « Il l’offre au monde comme une autre arme hybride pour diviser et régner », ajoute-t-elle. Ce n’est donc « ni une bonne nouvelle ni bon pour l’humanité », note Šimonytė sur Twitter. 

Les Russes essayent d’ailleurs de redorer leur image et de remédier à cette problématique. Cela en demandant l’homologation de leur vaccin en Europe. La requête est actuellement toujours en attente. Ce qui n’arrange pas les personnes ayant reçus ledit vaccin et qui désirent se déplacer au pays susmentionné. 

Parmi eux, les Algériens. Il est toutefois important de noter que la Lituanie est pour le moment le seul pays en Europe et dans l’espace Schengen à avoir pris cette décision. La Lituanie ne serait donc pas la première destination de voyage à laquelle penseront les Algériens durant cet été. Si toutefois l’ouverture des frontières nationales serait d’actualité à ce moment-là.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes