AccueilGuide VoyagesLe passeport algérien renforcé via un accord avec ce pays

Le passeport algérien renforcé via un accord avec ce pays

Voyage – L’Algérie vient de conclure plusieurs contrats avec un État arabe à l’effet de mener, dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale, une gestion adaptée aux besoins des deux parties. Parmi eux, figure un accord, signé entre les deux pays, concernant le champ du voyage qui devra réjouir une catégorie de détenteurs du passeport algérien. 

Sans tergiverser, mettons fin au suspens ! L’actuelle visite en Algérie du roi Abdallah II bin Hussein est en effet l’occasion de mettre en œuvre la volonté commune des deux parties de renforcer et diversifier les relations algéro-jordaniennes. L’accent a été mis, par les dirigeants des susdit pays, notamment sur le développement solidaire du tourisme qui se traduit par un accord concernant le passeport algérien et celui du Royaume hachémite. 

Le souverain jordanien a donc entamé, hier, une tournée qui comprend trois États. À savoir, l’Algérie, l’Égypte et l’Italie. C’est au sein du territoire national qu’il a souhaité lancer sa nouvelle mission diplomatique. Sa présence à Alger devra prendre fin demain. C’est ce qui ressort d’un communiqué publié par la présidence de la République algérienne. Nous vous en disons plus dans les lignes qui suivent. 

Tourisme et voyages : l’Algérie et la Jordanie sur la même longueur d’onde !

La première réunion entre le président Abdelmadjid Tebboune et son convive, sa Majesté le roi Abdallah II bin Hussein, a débouché sur la conclusion de plusieurs contrats ainsi que des conventions. Elle s’inscrit dans la lignée des précédents rapports et résolutions entre l’Algérie et la Jordanie. Les accords en question englobent ainsi divers domaines de coopération entre les deux nations. 

Ils comprennent notamment un protocole d’accord d’exemption mutuelle de visa entre le sol algérien et le royaume hachémite de Jordanie pour une catégorie, dans un premier temps. Soit les titulaires de passeports diplomatiques. C’est effectivement ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar. L’information paraît dans sa nouvelle édition du dimanche 4 décembre 2022.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes