Pass sanitaire en France dans les vols d’Air Algérie : Chaabna pousse un coup de gueule

Algérie – La décision prise par la France quant à l’instauration d’un pass sanitaire pour les passagers étrangers, entre autres, d’Air Algérie a fait vivement réagir Samir Chaabna, qui n’a pas hésité a exprimé son mécontentement. On vous en parle ce vendredi 27 août 2021.

En effet, les autorités françaises ont inclus dernièrement l’Algérie dans la liste rouge des pays à risque. Chose qui a entraîné un changement dans les conditions d’accès au territoire français. Désormais, il est impératif aux passagers algériens d’être vaccinés par un vaccin reconnu par l’Hexagone. C’est dans ce contexte que Samir Chaabna s’est montré contrarié par rapport au pass sanitaire en France imposé dans les vols, entre autres, d’Air Algérie.

Effectivement, les autorités françaises ne sont pas contentés d’imposer la vaccination aux voyageurs pour assurer leur passage. Mais il faut notamment un bon vaccin. Une situation qui a fortement déplu à l’ex-député de l’émigration. Samir Chaabna n’a pas mâché ses mots en critiquant la politique de la France. Ses propos ont été prononcés lors de son passage sur la chaîne télévisée Ennahar TV.

L’intervenant s’est indigné du fait que certains vaccins ne soient pas reconnus comme une preuve de vaccination ; pour l’autorisation d’entrer sur le territoire européen ; notamment français. Samir Chaabna a alors indiqué que cette mesure est purement politique. Elle ressort de la relation « conflictuelle », entre l’Union européenne et la Russie. Ou encore entre l’UE et la Chine. Cela explique la non-reconnaissance des vaccins Spoutnik V et Sinovac en Europe.

Samir Chaabna interpelle le ministre des Affaires étrangères

L’ancien élu de l’APN a tenu également à interpeller le ministre des Affaires étrangères. Samir Chaabna a attiré l’attention du Ramtan Lamamra sur l’importance de revoir ce dossier. « Ce n’est pas logique d’imposer aux Algériens un vaccin qui leur est inaccessible », souligne-t-il. Notamment en France, qui connaît une présence massive de la communauté algérienne.

Il est à signaler que l’Europe a approuvé quatre vaccins. Cela, dans la majorité des pays de l’UE. Il est question notamment d’OXford-AstraZeneca, Pfizer/BioNTech, Moderna et Johnson&Johnson. De son côté, l’Algérie a opté pour les deux vaccins chinois Sinovac et Sinopharm. Ainsi que le vaccin Spoutnik ou encore AstraZeneca.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes