11.9 C
Alger
11.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesPass sanitaire en France : quel impact sur le voyageur Algérien ?

Pass sanitaire en France : quel impact sur le voyageur Algérien ?

Publié le

- Publicité -

Voyage À compter du lundi prochain, l’accès aux lieux publics sera soumis à la présentation d’un statut vaccinal. En attendant l’entrée en vigueur du fameux pass sanitaire en France, la question se pose pour le voyageur étranger vacciné en dehors de l’Europe. Nous allons tenter d’apporter pour vous un éclairage sur le sujet, ce 06 août 2021. 

Pour limiter la prolifération des mutations de la Covid-19 et de s’épargner une nouvelle remontée épidémique, l’Hexagone table sur une seule stratégie. Celle d’interdire l’accès aux lieux publics pour les non-vaccinés, un moyen notamment de sensibiliser et d’inciter sa population à se faire vacciner. Derrière les interrogations qui entourent le pass sanitaire, en France, celle qui se pose le plus c’est celle du sort du voyageur extra-européen. 

À l’heure où quelques Algériens comptaient rejoindre la France, son gouvernement a décidé de mettre en place de nouvelles restrictions sanitaires. Elles permettront à l’ensemble des personnes se trouvant sur le territoire métropolitain de circuler librement et se joindre à des rassemblements sans risque de contamination. Ainsi, il leur sera nécessaire d’être complètement vaccinés, de posséder un test Covid négatif. 

- Publicité -

Ou encore d’avoir un certificat de rétablissement de moins de six mois. Seulement voilà, seuls les vaccins réalisés dans l’UE permettent, pour l’instant, d’obtenir le précieux pass sanitaire. De nombreux voyageurs se retrouvent alors confrontés à deux éléments de blocage. Certains d’entre eux ont reçu deux doses d’un antidote non homologué par l’Agence européenne du médicament. 

Tandis que d’autres se sont faits inoculer l’un des quatre vaccins utilisés en Europe. Mais ils peinent pourtant à avoir leur code QR. Le secrétaire d’État chargé du tourisme a tenu à apporter de nouvelles précisions à ce sujet. Jean-Baptiste Lemoyne s’est exprimé, ce mercredi. Il a privilégié l’hypothèse de faciliter l’obtention du code QR européen à l’ensemble des voyageurs.   

Voyager en France : vaccination et pass sanitaire 

Le secrétaire d’État au Tourisme a donc expliqué que ses équipes travaillaient actuellement sur un nouveau dispositif. Celui-ci devra offrir aux étrangers, vaccinés hors de l’UE, l’accès, sans contrainte aucune, aux lieux concernés. Il s’agit plus précisément d’un mécanisme permettant aux extracommunautaires de convertir leur certificat de vaccination en un pass sanitaire européen valide

- Publicité -

Le responsable français n’a cependant pas précisé la démarche à suivre, ni à partir de quand cela sera possible. Dans un autre volet, Jean-Baptiste Lemoyne a rappelé que pour les personnes vaccinées avec des produits non reconnus en Europe, deux alternatives pourraient prochainement se présenter à elles. D’une part, les autorités sanitaires ont établi une liste d’antidotes équivalents à ceux injectés en France.

À titre illustratif, être vacciné au Covishield équivaut à un statut d’une personne ayant reçu deux doses d’Astrazeneca. Ce qui permet d’obtenir directement le pass sanitaire. D’autres part, les autorités sanitaires se chargent d’évaluer la situation des personnes inoculées de vaccins anti-Covid non autorisés. Soit le chinois Sinovac, que l’Algérie utilise, et le russe Spoutnik V. 

De ce fait, les désireux de voyager en France métropolitaine pourraient se soumettre à une troisième dose de vaccin à ARN-messager pour les immuniser totalement. Pour l’heure, le sort des voyageurs algériens entre autres reste encore inconnu. Il sied de rappeler par ailleurs que la France ne reconnaît que quatre vaccins. Il s’agit de Pfizer, AstraZeneca, Johnson&Johnson et Moderna. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -