AccueilActualitéAlgérieUn partenariat algéro-allemand pour les communes vertes dans cette wilaya

Un partenariat algéro-allemand pour les communes vertes dans cette wilaya

Algérie – Dans le cadre de la mise en œuvre du projet du partenariat algéro-allemand pour les communes vertes dans une wilaya en particulier, une délégation allemande débarque en Algérie. Nous vous révélons davantage de détails, ci-dessous. 

En effet, le wali de Relizane, Lakhal Ayat Abdeslam, a reçu, au niveau de son siège, une délégation des représentants de l’agence allemande de coopération internationale. Cette visite de travail intervient dans le cadre du suivi du déroulement du projet de partenariat algéro-allemand pour les communes vertes.

Il s’agit en fait de la wilaya de Relizane, tant qu’elle fait partie des communes typiques désignées pour incarner ce genre de projet énergétique. Au cours de cette rencontre, le wali a bu les explications détaillées sur le projet et ses objectifs futurs dans le domaine des énergies renouvelables. C’est ce que révèle le média El Khabar.

D’où sa conclusion à propos de la prise en charge, par la commune, d’un pourcentage colossal de la consommation d’énergie. Notamment l’éclairage public, pour les établissements d’enseignement et les mosquées. De quoi exiger un travail rigide afin d’exploiter les énergies renouvelables à l’image de l’énergie solaire et des technologies LED.

Les nouvelles décisions du wali de Relizane sur ce projet 

Ainsi, Lakhal a donné des instructions quant à la mise en place d’une cellule d’ingénieurs et de techniciens. Ce qui permet de suivre le dossier des énergies renouvelables dans la commune. En fait, cette cellule aura pour mission de concrétiser ces projets sur le terrain, en coordination avec l’agence allemande.

S’ajoutent également le suivi et la dématérialisation des factures, en coordination avec les services de Sonelgaz. De plus, le wali a donné des directives aux secteurs du bâtiment, de construction et de l’architecture. Mais ce n’est pas tout ! Il est question aussi d’équipements publics, de la Direction générale, de l’Office de Promotion et de Gestion Immobilière et de l’agence AADL.

D’après le média suscité, ces instructions portent sur la nécessité d’adopter un cahier des charges uniformisé propre à l’éclairage public. Conformément aux normes prises en compte dans le secteur, en coordination avec les services de la commune. Pour rappel, le partenariat algéro-allemand pour les communes vertes est déjà mis en œuvre à Relizane. Et ce, au niveau de deux (02) écoles, une mosquée et une annexe communale, selon El Khabar.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes