Parlement en Algérie : quelle place aux 10 nouvelles wilayas ? (vidéo)

Algérie – Après l’émergence des dix (10) nouvelles wilayas, de nombreux citoyens se demandent sur la place et la légitimité, au sein du prochain parlement, qu’auraient lesdites circonscriptions administratives promues. 

En effet, dix (10) nouvelles circonscriptions administratives ont été promues. L’annonce est intervenue le dimanche 21 février 2021. La décision émane naturellement du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Les nouvelles wilayas se situent, dans leur ensemble, dans le Sud algérien. Cependant, la question qui se pose actuellement à ce propos est la suivante : Est-ce que ces nouvelles wilayas en Algérie auront une place au prochain parlement ? Si oui, laquelle ? 

| Lire aussi : Carte de l’Algérie (2021) : Réaction des citoyens des wilayas du sud

Des spécialistes se sont justement penchés sur la question et ont donné leur avis là-dessus. Ainsi, ces derniers estiment que le récent découpage territorial ne peut être ignoré au prochain parlement. 

Ces spécialistes s’attendent donc à ce qu’il y est un changement dans la distribution des sièges de L’Assemblée populaire nationale (APN) après la dissolution de l’actuelle. C’est en tout cas ce qui a été rapporté dans le JT de Echorouk News, ce lundi 22 février 2021.  

L’APN sera composée de cinquante (50) nouveaux sièges après la promotion de ces dix (10) nouvelles wilayas 

Intéressons-nous à présent au nombre de sièges attribués à ces dix (10) nouvelles circonscriptions administratives. Les observateurs prévoient un nombre minimum de cinq (05) sièges accordés à chaque wilaya. Cela dépendra notamment du nombre d’habitants. Sachant qu’en moyenne, un siège est attribué par tranche de 80.000 habitants. 

| Sujet connexe : L’Algérie compte 58 Wilayas : Voici les nouvelles Wilayas (découpage administratif 2021)

Plus un siège pour une potentielle tranche restante de 40.000 habitants. Ainsi, si on récapitule, un minium de cinq (05) sièges accordés aux dix (10) nouvelles circonscriptions administratives, fera un ensemble de 50 sièges supplémentaires. Ce qui donnera place à un total de 512 sièges. Et, ce à la place des 462 sièges en vigueur sous l’ancien découpage territorial en Algérie. 

Il est toutefois important de noter que l’attribution de ces éventuels nouveaux sièges se fera uniquement après la modification de la loi n° 12-01. Ce texte porte sur le régime électoral. C’est encore ce qui a été souligné lors du même journal télévisé. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes