« Ouvrir la concurrence face à Air Algérie pour baisser les prix », suggère un expert

Air Algérie – Abderrahmane Aya, expert en économie, s’est exprimé à propos de l’importance d’autoriser les compagnies aériennes étrangères d’exercer dans le pays pour notamment baisser les prix des billets d’avion. Plus d’informations, ce 25 août 2021.

En raison de la crise sanitaire, les frontières aériennes étaient complètement fermées. Ça a continué jusqu’au 1er juin dernier. Le président de la République avait alors autorisé une ouverture partielle. Cependant, « le nombre de vols d’Air Algérie est limité, et à des prix élevés que beaucoup de personnes ne peuvent se payer ». C’est ce que note l’orateur. 

L’expert en économie, Abderrahmane Aya, a appelé les autorités concernées à autoriser les différentes compagnies aériennes étrangères de travailler en Algérie. C’est dans le but d’alléger la pression sur Air Algérie. Plus de vols seront ainsi disponibles. Et par la suite, la concurrence poussera Air Algérie à revoir ses prix de billets et les diminuer. 

D’après un entretien téléphonique avec Djalia Dz, l’expert a affirmé la nécessité d’ouvrir notre voie aérienne à d’autres compagnies étrangères. Le but est de lancer des vols à travers plusieurs destinations. Des pays qu’Air Algérie ne désservie pas . 

Bientôt une ouverture totale des frontières ? 

La diaspora algérienne établie dans des pays où Air Algérie n’effectue pas de vol trouve du mal à rejoindre le pays. L’expert a évoqué l’importance de donner l’occasion à d’autres compagnies aériennes étrangères de desservir de l’Algérie vers ces pays. Pour donner l’occasion à la communauté algérienne établie dans des pays où l’Algérie n’a pas de vol direct avec eux, tels que les pays asiatiques, de rentrer au pays rendre visite à leurs familles.

Selon certaines sources, le pays pourrait bientôt ouvrir complètement les frontières. En effet, les cas de contaminations de la Covid-19 continuent de baisser. La diaspora algérienne voit cette baisse de cas d’un bon œil. Une baisse de cas qui va conduire à l’augmentation progressive des nombres de vols effectués par les compagnies aériennes jusqu’à l’ouverture totale des frontières et la reprise complète des vols. 

Pour rappel, l’Algérie n’a pas encore repris des vols avec certains pays tel que le Canada. La diaspora algérienne se trouve toujours dans le pays loin de leurs familles. Ils espèrent une ouverture totale des frontières pour entrer rendre visite à leurs proches.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes