18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
lundi, 15 avril 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantOuverture d'universités privées en Algérie : Tebboune donne ses instructions

Ouverture d’universités privées en Algérie : Tebboune donne ses instructions

Publié le

- Publicité -

Algérie – Lors de sa réunion avec les membres du gouvernement, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, donne de nouvelles instructions, notamment au sujet de l’ouverture d’universités privées en Algérie. On vous en dit plus ce lundi 6 février 2023.

Effectivement, le chef d’État a présidé une réunion périodique du Conseil des ministres. La rencontre avec les membres du gouvernement s’est tenue ce dimanche 5 février 2023. Celle-ci a été consacrée à divers dossiers, dont celui relatif au secteur de l’enseignement supérieur. Dans ce sillage, Abdelmadjid Tebboune a donné des instructions pour la création des universités privées en Algérie.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition. Présidant le Conseil des ministres, le président de la République s’est penché sur le système actuel de la formation universitaire. Dans son allocution, il a donné des consignes visant à moderniser ledit secteur. Dans cette optique, le Chef d’État a décidé d’ouvrir la voie à l’investissement dans le domaine de l’enseignement universitaire.

- Publicité -

Ainsi, le locataire d’El Mouradia a autorisé l’ouverture des établissements universitaires privés dans notre pays. Ceux-ci doivent répondre aux normes internationales, a-t-il lancé. Il a évoqué, en outre, la possibilité d’accorder un financement bancaire pour la concrétisation dudit projet. Il s’agit de toute façon de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar dans son édition de ce dimanche.

Algérie : vers la mise en place d’une carte de référence pour les disciplines scientifiques

Toujours concernant le même domaine, le premier responsable en Algérie a ordonné un réexamen de l’organisation entre les systèmes LMD et classique, selon une vision consensuelle des membres de la famille universitaire. Néanmoins, le président a souligné la nécessité de soumettre des suggestions en temps utile au Conseil de gouvernement et au Conseil des ministres par la suite.

Par la même occasion, Abdelmadjid Tebboune a enjoint son gouvernement d’établir une carte de référence pour les disciplines scientifiques. Celle-ci permettra de reconnaître automatiquement les diplômes universitaires étrangers pour les titulaires algériens. Cette démarche vise à faciliter le retour des compétences Dz sur le territoire national. Il est toujours question de ce que rapporte la même source médiatique.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -