Voyageurs Algériens

Ouverture des frontières en Tunisie : Mesures spéciales pour les Algériens

0
Tunisie frontières algériens
S'abonner :

Tunisie – Le ministère de la Santé tunisien annonce des mesures spécifiques pour les Algériens dans le cadre de la mise à jour des conditions d’entrée aux frontières tunisiennes. 

En effet, dans une déclaration officielle sur son réseau social Facebook, le ministère de la Santé de la Tunisie a annoncé de nouvelles mesures pour les Algériens souhaitant franchir les frontières tunisiennes. Ladite déclaration indique une nouvelle classification des pays et territoires en fonction du niveau du risque épidémiologique. 

Ainsi, et à travers ce communiqué publié en date du 24 septembre 2020, le ministère tunisien chargé de la santé publique a déclaré que les pays de voisinage, notamment l’Algérie, sont soumis à des « mesures spécifiques ». Ces dernières entrent dans le cadre du protocole sanitaire de l’État tunisien, précise le même communiqué. 

Outre l’Algérie, on retrouve également la France qui enregistre une recrudescence inquiétante des cas d’infection au Coronavirus. Selon le même communiqué, d’autres pays de voisinage sont aussi concernés par ces mesures, à savoir : la Libye, le Luxembourg, Malte et l’Italie. 

Par le biais du même communiqué, le ministère susmentionné a révélé les classifications par couleur des autres pays. À cet effet, le Maroc, soit le troisième pays du Maghreb se retrouve dans la liste rouge. Ces changements de couleur et nouvelles mesures entrent en vigueur le 28 septembre 2020.

Infection au SARS-CoV-2 (COVID-19) : Classification des pays et territoires en fonction du niveau de risque à la date du 23 Septembre 2020 et applicable à partir du 28 Septembre 2020.

Publiée par ‎Ministère de la santé وزارة الصحة‎ sur Jeudi 24 septembre 2020

Cependant, les frontières algériennes sont encore fermées

Alors que la Tunisie ouvre ses frontières aux ressortissants algériens en leur imposant des « mesures spécifiques », les frontières algériennes sont encore fermées. Et ce, depuis plus de six (6) mois, soit la mi-mars. Une décision qui « nécessite des sacrifices » dont le but est de « préserver la santé des citoyens »; indique le ministre de Santé, Abderrahmane Benbouzid

Ainsi, selon le premier responsable du secteur de la Santé en Algérie, les pays qui ont ouvert leurs frontières connaissent actuellement une hausse quotidienne du nombre des cas de contamination au Coronavirus. Ces pays étaient donc dans l’obligation d’imposer des protocoles sanitaires strictes une nouvelle fois. 

De son côté, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de Coronavirus; Djamel Fourar a écarté catégoriquement une ouverture de l’espace aérien. Ce dernier demeurera fermé plus de temps encore. Cependant, le médecin a suggéré d’ouvrir le ciel algérien graduellement. C’est-à-dire d’une manière progressive avec les pays qui enregistrent des chiffres rassurants. De même, reprendre les vols intérieurs et le transport inter-wilayas.

Pour sa part, le docteur Berkani; a indiqué que l’ouverture des frontières algériennes aux algériens vivant à l’étranger pourrait avoir lieu au début du mois d’octobre. Néanmoins, cette décision interviendra selon des conditions strictes. Parmi ces conditions, il a cité, entre autres, la présentation obligatoire d’un certificat négatif.

Article recommandé :  Ouverture des frontières en Algérie : Un député interpelle le gouvernement

Algérie : Hausse record du paiement électronique à cause du Coronavirus

Article précédent

Algérie Télécom annonce trois nouvelles offres internet

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.