Algérie

Reprise des vols en Algérie et ouverture des frontières : Chiali précise

6
ouverture frontières reprise vols
S'abonner :

AlgérieLe Ministre des Transports tranche, Farouk Chiali, quant à l’ouverture des frontières et la reprise des vols en Algérie. Celles-ci dépendent de la décision émanant du Comité Scientifique chargé du suivi de l’épidémie du Coronavirus dans le pays.

Lors d’une entrevue accordée ce 18 juin au quotidien algérien Ennahar, le ministre des Travaux Publics et des Transports, Farouk Chiali; s’est prononcé sur l’éventuelle ouverture des frontières ainsi que la reprise des vols. L’intervenant a affirmé qu’il était impossible de reprendre les vols sans l’autorisation du Comité Scientifique; chargé du suivi de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus en Algérie.

Dès que le Comité déterminera une « Fetwa sanitaire », dédiée à cet effet; le pôle aérien pourra activer l’ouverture des frontières et par extension lancer la reprise des vols, a expliqué le ministre. Par ailleurs, il a réaffirmé que la reprise des vols en Algérie repose amplement sur l’amélioration de la situation sanitaire. 

Ainsi, ceci fait référence à une baisse du nombre de citoyens algériens contaminés par le fameux virus; mais aussi à un recul au niveau du nombre de décès par Covid-19. D’autre part, Chiali tend à rassurer les citoyens; en rappelant que la Présidence de la République place la santé du citoyen algérien parmi ses priorités.

Vers l’indemnisation d’Air Algérie ?

Durant la même allocution, le premier responsable du secteur des transports en Algérie, a fait part d’une probable indemnisation, dont bénéficieraient les compagnies de transports; sévèrement impactées par la crise sanitaire. Parmi ces dernières, il cite l’entreprise nationale de transport aérien; notamment Air Algérie. 

L’intervenant a révélé que sa tutelle est en train d’élaborer une étude faisant état des lieux concernant le contexte que traverse la compagnie aérienne nationale. Un rapport détaillé sera bientôt présenté au Premier Ministère; afin d’approuver cette proposition d’indemnisation, a-t-il précisé. 

Rappelons qu’Air Algérie a subi de lourdes pertes financières, tout comme le reste des compagnies aériennes étrangères. Cela va sans dire, que ces pertes ne sont que le fruit de la suspension du trafic aérien en mars dernier; imposé par la quasi-majorité des pays du monde, dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus.

Article recommandé :  Date de reprise des vols d’Air Algérie : Le syndicat des pilotes se prononce

Remboursement/Billets de vols annulés : Air France apporte des précisions

Article précédent

Algérie : Morts, contaminés, guéris.. Bilan du Coronavirus au 18 juin

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mellah hocine

Au final, tout est problème économique, sans cet aspect aucune mesure de détente ne peut être prise concernant la santé du citoyen. Pourquoi alors avoir lever le confinement en interne puisque de nouveaux cas sont signalés quotidiennement , ainsi que des cas de décès ? Les chiffres n’ont pas évolué depuis le début Juin , pourtant toutes les portes sont ouvertes pour reamorcer la courbe des nouveaux cas. La reprise des vols d’Air Algérie , vers l’étranger , ne dépend pas uniquement du bien vouloir des autorités Algériennes. Pourquoi ne pas reprendre des vols en intérieur , ce qui promettre… Lire la suite »

Izou

Si air Algerie subit de lourdes pertes, elle les a déjà fait subir à ses usagers qu’elle a impactés par le passé en les contraignant à payer les billets les plus chers ! Qui les indemnisera les pôvres ? Saffiî ouachrob ! Yaa maa yanfaà fiha ghiir el hlaal ! El ghouch maa yabni khiaam ! Ceci pour dire que les prix du billet exorbitants profitaient au surplus d’effectifs en vacances outre-mer et en devises fortes, les bienheureux ! Déjà, il faut reconnaitre que la situation du pays est due aux multiples triches à tous les niveaux de bas en… Lire la suite »

salem

aire algerie moi je veux rentre cher moi en espagne rejoindre mon Mari ça fais bien 4 mois que je suis bloques, ou vous ouvrire les agences pour que les residans reserve les bielles ou vous programe des voles sepecial pour retourne cher euxxxxxxxxx !!

Badjio

Si les frontières Algériennes ne s’ouvre pas en urgence, on va droit au mur. le comité scientifique attends 0 décés pour donner son feu vert, alors là on peut attendre plus d’un an surtout dans les hôpitaux on assimile les malades ayant des bronchites même des rhinites au covid 19.

lounes

salam alikoum
voila encore un discours dans le vide on veut bien savoir on a bien réserver nos vacances mais rien préparer car tous simplement rien n’est officielle .
Pour air Algérie la pauvre franchement ou sont passer l’argent de paris – alger 800 € la place ? Vous avez l’habitude de voir l’argent sans dire ni Bismi allah Ni Hamdoullah . ce n’est pas grave on vous donnera rdv chez allah .
ouvre nous les frontieres allah yarham waldikoum .on a nos parents qui sont malades .
salam

Badjio

En Algérie on déconfine mais on ferme les frontières pendant ce temps des algériens bloqués en France et des immigrés bloqués en Algérie. Les quelques vols et bateaux de rapatriements sont complets avec les distanciations sociales malgré des tarifs éxorbitants, un aller simple Alger Paris avec ASL AIRLINES coûte 394 euros au lieu de 64 à 84 euros habituels. Ce conseil scientifique qui pré décide de la situation, mène l’Algérie droit au mur car il ya beaucoup de faux cas déclarés du covid 19 par exemple ceux qui sont testés par radiologie ou scanner où on décèle un amphysème ou… Lire la suite »