Voyageurs Algériens

Frontières : Confinement obligatoire aux Tunisiens provenant d’Algérie

0
Frontières Tunisiens Algérie
S'abonner :

Tunisie – L’ouverture imminente des frontières Algéro-Tunisiennes, impose des règles préventives pour lutter contre le coronavirus, en exigeant un confinement obligatoire pour les ressortissants Tunisiens en provenance d’Algérie. 

En effet, l’ambassade de Tunisie présente en Algérie, a déclaré hier, 1er juillet que les frontières Algéro-tunisiennes seront ouvertes prochainement. De plus, il sera possible de regagner le pays; par voie terrestre à compter du 7 juillet 2020. Une nouvelle réjouissante pour les Tunisiens immobilisés sur le sol algérien en cette période de crise persistante; a rapporté le média realities. 

Par ailleurs, le médiateur gouvernemental tunisien a indiqué que les ressortissants Tunisiens provenant de son voisin de l’ouest « Algérie »; doivent impérativement être soumis aux mesures préventives. Ceci étant dit, lesdits citoyens Tunisiens seront assujettis à une quatorzaine d’isolement. En outre, la mise en quarantaine exigée par les autorités tunisiennes sera organisée en deux phases; a stipulé le même indicateur médiatique. 

Effectivement, afin de préserver la santé publique et juguler toute once de contagion menaçante; le gouvernement tunisien a planifié une période d’isolement sectionnée en deux sous périodes. La première aura une durée de sept (7) jours; et se déroulera dans un hôtel proposé par l’Etat. Par contre la seconde période; disposant du même échéancier d’évaluation sera effectuée dans le lieu de résidence du citoyen tunisien; a explicité le même rapporteur.

Il est à noter, que les confrères tunisiens venus d’Algérie; doivent au préalable établir une réservation dans l’un des complexes hôteliers suggérés par l’Etat; afin de se soumettre au séjour prophylactique imposé.

Ouverture des frontières : l’Algérie maintient sa décision de fermeture. Le secteur touristique en ligne de mire conjoncturelle

Alors que le mois de juillet fait son entrée avec un climat vacancier inédit, cependant; la saison estivale en Algérie demeure inanimée et rebutante; en raison de la situation pandémique qui frappe encore le pays de plein fouet. Une condition qui se répercute négativement sur l’industrie touristique; en vue du maintien de la fermeture des frontières algériennes. 

Dans un contexte de préservation épidémiologique; il a été décidé par les autorités algériennes de prolonger la suspension du trafic aérien; maritime et terrestre. Afin de contenir au mieux la propagation du coronavirus, qui ne cesse d’afficher une courbe de contamination accrue. Une incidence portante de lourdes répercussions sur l’afflux touristique, en Algérie. 

En effet, depuis le début du confinement le secteur touristique suffoque à cause de son exercice pour l’an 2020; qui affiche un statut chaotique de par son inactivité. De ce fait, le syndicat a souhaité présenter une requête auprès des autorités; demandant une exonération fiscale et parafiscale. En sus, il a aussi été demandé une exemption provisoire des cotisations de la sécurité sociale pour les employés et de la Casnos pour les employeurs.

Article recommandé :  Algérie : Tebboune accorde 150 millions de dollars à la Tunisie

Air Algérie / Algérie Ferries : Vers l’ouverture du marché du transport au privé ?

Article précédent

L’Algérie, Maroc et Tunisie sont les pays ayant le plus de visas vers la France

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires