Voyageurs Algériens

Ouverture des frontières : L’Allemagne exclut l’Algérie et le Maroc

0
frontières allemagne algérie maroc
S'abonner :

Algérie – Les résidents de 11 pays tiers pourront entrer sur le territoire allemand à partir de demain, 2 juillet. Ces pays font également partie de la liste des pays tiers « sûrs » selon le Conseil européen. En revanche l’ouverture des frontières de l’Allemagne ne concerne aucunement l’Algérie et le Maroc.

La décision a été prise aujourd’hui par le gouvernement fédéral allemand conformément à la recommandation du Conseil de l’Union européenne émise le 30 juin. L’UE a suggéré à ses États membres, y compris l’Allemagne, l’ouverture de leurs frontières à 15 pays tiers, dont l’Algérie et le Maroc. Mais comme déjà souligné, de cette liste de 15 pays ne demeurent que les 11 susmentionnés.

D’après le site qui a rapporté l’information, Schengen Visa Info en l’occurrence, il y a eu soustraction. Les Allemands ont retiré de la liste initiale quatre (4) pays qui sont : l’Algérie et le Maroc. Mais aussi le Rwanda et la Serbie. À présent, la liste des pays tiers en droit d’entrer en Allemagne contient : L’Australie. Le Canada. La Chine. La Géorgie. Le Japon. Le Monténégro. La Nouvelle-Zélande. La Corée du Sud. La Thaïlande. La Tunisie et l’Uruguay.

Force est de constater que le seul pays maghrébin, voire africain, inclus sur cette liste est la Tunisie. Par ailleurs et à partir de demain, les résidents des 11 pays en question, quelle que soit leur nationalité, pourront entrer en Allemagne. Cela sans subir des restrictions, telles que la mise en quarantaine ou la soumission à un test COVID-19.

Frontières : À l’inverse de l’Allemagne, l’Espagne ouvre pour les résidents d’Algérie, mais exclut ceux du Maroc

En ce qui concerne l’Espagne, les choses sont différentes pour les Algériens. Les autorités espagnoles incluent l’Algérie dans la liste des 13 pays dont les résidents peuvent y entrer. Pour le Maroc, ce n’est pas le même cas. Le Royaume chérifien est exclu des pays tiers auxquels les frontières espagnoles sont franchissables.

Le Maroc et la Chine restent en dehors de la liste des pays tiers dont les résidents peuvent entrer sur le territoire de l’Espagne. Pourtant, tous deux se classent comme « sûrs » sur le plan épidémiologique pour le Conseil européen.

Selon la porte-parole du gouvernement, Maria Jesus Montero, les frontières « seront ouvertes lorsque ces États (Maroc et Chine) autoriseront l’entrée sur leur territoire » des résidents espagnols. Il est question de réciprocité, commente Schengen Visa Info.

La République tchèque, quant à elle, s’est montrée beaucoup plus sélective. En effet, ce pays de l’Espace Schengen n’ouvrira ses frontières qu’à la moitié de la liste des 15 pays que propose l’UE. Il s’agit de l’Australie. Le Canada. Le Japon. Le Monténégro. La Nouvelle-Zélande. La Serbie. La Corée du Sud et la Thaïlande. Reste à découvrir en revanche les décisions des autres pays européens qui n’ont pas encore publié leurs listes propres. 

Article recommandé :  L'aéroport de Bordeaux se prépare à la reprise des vols vers l'Algérie

AADL 2020 en Algérie : Ouverture du site web pour les souscripteurs

Article précédent

Algérie : Rebrab et Benhamadi parmi les meilleures entreprises du MENA

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires