Ouverture des frontières en Algérie : Voici les conditions d’un député

Algérie – Lakhdar Benkhellaf, député à l’APN, prône la nécessité de reprendre les vols de rapatriement, et se pose comme défenseur de l’ouverture des frontières de l’Algérie, mais à des conditions d’ordre préventif. Le parlementaire entend parler d’un protocole sanitaire établi après réflexion profonde et étude minutieuse.

Le député et membre à l’Assemblée nationale s’est prononcé dans une entrevue accordé au site web spécialisé Djalia DZ, paru le 14 septembre, où il a appelé à l’ouverture des frontières de l’Algérie. En effet, l’élu à l’APN s’est positionné en faveur du retour des liaisons aériennes ; et maritimes de notre pays.

L’homme siégeant au parlement ; sous la bannière du Front de la justice et du développement (FJD), a abordé la question du déverrouillage des frontières nationales ; en tenant compte de la situation sanitaire actuelle ; qui prédomine en Algérie.  Pour lui, la réouverture représente une démarche pour laquelle on doit opter.

L’interlocuteur du média en ligne assure ainsi qu’« il faut étudier la possibilité d’ouvrir les frontières. Du moins, dans un premier temps ; avec les pays voisins à l’instar de la Tunisie ». Toutefois, toujours selon les mêmes propos, « on doit étudier ; et fixer les conditions d’un protocole sanitaire réfléchi ».

Benkhellaf clame la poursuite du rapatriement

En dépit de l’accomplissement de la quatrième ; et dernière opération de rapatriement, nombreux sont les Algériens immobilisés ; un peu partout sur le Globe. Le parlementaire, Lakhdar Benkhellaf, appelle le gouvernement à programmer davantage de vols ; dans l’optique de rapatrier ces ressortissants ; coincés à l’étranger dans des conditions, parfois, insoutenables.

Dans une précédente déclaration au même média ; Dr Bekkat Berkani a, par ailleurs ; informé que le Comité scientifique « n’a reçu aucun protocole sanitaire ; de la part des compagnies chargées du transport des voyageurs de/vers l’Algérie ».

Cependant, a insisté le médecin, une liste de pays, dont les ressortissants n’auront pas accès ; à l’entrée sur le territoire national, verra le jour. Telle démarche aura lieu après la fourniture de protocoles sanitaires par les transporteurs ; et la décision gouvernementale de rouvrir les frontières.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes