AccueilGuide VoyagesOuverture des frontières en Algérie : Tebboune tranchera ce dimanche 16 mai

Ouverture des frontières en Algérie : Tebboune tranchera ce dimanche 16 mai

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, présidera ce dimanche 16 mai 2021, une réunion périodique du Conseil de ministres dans laquelle il se prononcera au sujet de l’ouverture des frontières et la reprise des vols. 

Cela fait presque quatorze (14) mois que de nombreux Algériens bloqués aux quatre coins du monde n’ont pas pu mettre le pied sur le sol algérien. Le président de l’Algérie, Abdelmadjid Tebboune devra finalement trancher ce dimanche 16 mai 2021, au sujet des frontières, dont l’ouverture est tant attendue par la diaspora algérienne. 

En effet, le chef d’État présidera une réunion périodique du Conseil des ministres ce dimanche. Plusieurs dossiers inscrits dans le secteur des Finances, Commerce, l’Énergie et autres seront à l’ordre du jour. Parmi ces derniers, figure le sujet des frontières aériennes, terrestres et maritimes de l’Algérie, fermées le 17 mars 2020. 

La réunion qui se tiendra demain sera également consacrée à l’examen et à l’adoption de plusieurs exposés et décrets. C’est en tout cas ce qui ressort d’un communiqué de la présidence algérienne rendu public ce samedi 15 mai 2021. 

Frontières d’Algérie : Les dernières déclarations officielles à ce sujet  

Il convient de rappeler que le chef d’État a ordonné, le 27 avril 2021, le maintien de la fermeture des frontières. À l’issue d’une réunion consacrée à l’évaluation de la situation épidémiologique, Tebboune a, en effet, instruit les autorités compétentes de ne pas procéder à une reprise des vols internationaux.  

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, s’est également exprimé sur le sujet ce 13 mai 2021. Pour rappel, il a déclaré devant plusieurs médias locaux que le Comité scientifique est favorable à une reprise des vols sous des conditions des plus strictes. Il a cité, à titre d’exemple, un test PCR négatif, de moins de 36 heures avant le départ et un isolement de dix (10) jours dans certains cas.

Un test antigénique, une fois sur le territoire algérien, devra être également effectué, explique le locuteur. Ce sont les seules informations communiquées par le responsable du secteur de la Santé dans le pays. Benbouzid n’a donc pas détaillé sur les catégories pour qui les frontières peuvent s’ouvrir. La déclaration du président Tebboune va donc clarifier le flou qui règne autour du sujet.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes