AccueilGuide VoyagesOuverture des frontières en Algérie : Un sénateur interpelle les autorités

Ouverture des frontières en Algérie : Un sénateur interpelle les autorités

Algérie – Le sénateur du Front de Libération Nationale, Mr Abdelouahab Benzaim, lance un appel aux autorités algérienne, pour l’ouverture progressive des frontières.

Le dit Sénateur, n’y voit aucun danger, quant à l’ouverture des frontières, même si le nombre de cas de coronavirus ne cesse d’augmenter en Algérie. Il déclare que beaucoup d’algériens résidents en France n’ont pas pu rejoindre le pays depuis maintenant huit mois. Même si certains d’entre eux sont dans la capacité de se payer des tests PCR; et un séjour dans des hôtels pour se mettre en quarantaine. D’après notre source le site L’Info.

En effet, Monsieur Abdelouahab Benzaim précise, toujours à notre source : « Quel risque on pourrait prendre si on les autorise à rentrer en les obligeant à faire des tests et à séjourner durant 14 jours dans un hôtel à leurs frais ? D’un côté, on permettra à ces Algériens de rentrer. De l’autre, on fera travailler notre compagnie aérienne et nos hôtels ». 

Effectivement, l’interlocuteur de L’Info, ajoute que nous devons apprendre à vivre avec le virus; et s’interroge sur le sort de ces algériens bloqués à l’étranger; pour combien de temps vont-ils rester ainsi si le virus continu sa propagation.

Le sénateur Abdelouahab Benzaim n’est pas le seul à lancer cet appel 

Depuis le 17 mars dernier, les frontières algériennes sont fermées et les avions d’Air Algérie sont coulés au sol. Plusieurs personnalités lancent des appels aux autorités, notamment au président de la république pour la réouverture de ces frontières.

Rappelons-le, le député de l’immigration, Noureddine Belmeddah, a une nouvelle fois appelé; ce dimanche 20 octobre, les autorités algériennes à rouvrir les frontières. Le député avait déjà écrit une lettre au président de la république en août dernier, portant toujours la même demande.

Quant au ministre de la santé qui a été interrogé sur le sujet de la réouverture des frontières par la Radio nationale; ce dernier précise que la décision sera discutée que si la situation s’améliore en Algérie ainsi que dans les pays avec lesquels nous avons le plus de relations aériennes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes