Ouverture des frontières Algérie – Maroc : la position du FLN

Algérie – Le secrétaire général du parti du FLN a donné son avis, hier, sur une éventuelle ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie. On vous présente ci-dessous les propos du responsable.

En effet, le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN) qui n’est autre que Abou El-Fadl Baadji s’est manifesté ce mercredi. Cela, à l’issue d’une conférence de presse dont on vous laisse un extrait juste ci-dessous. Il a donc été question lors de cette assemblée d’aborder plusieurs sujets relatifs à l’actualité dans notre pays. Parmi eux, l’ouverture ou non des frontières entre l’Algérie et le Maroc.

Pour les intéressés, Dzair Daily va vous rapporter, aujourd’hui 19 août 2021, les propos du responsable en relation avec ladite affaire. Selon le S.G du FLN, cette prétendue « main tendue » qu’a proposée le roi Mohammed 6 n’est qu’une stratégie. Il n’est donc pas juste question d’ouvrir les frontières seulement, estime Abou El-Fadl Baadji.

Toujours d’après le même intervenant, il n’est pas judicieux d’envisager, pour le moment, une potentielle reprise du trafic aérien et terrestre avec le Maroc. Et pour cause, si cette décision gouvernementale se concrétisait ; il y aurait de fortes chances que nos voisins les Marocains refusent de s’expliquer sur ce qu’ils ont commis envers l’Algérie. C’est en tout cas ce que pense le secrétaire général. 

Ce qu’a fait le Maroc est inadmissible, a déclaré Abou El-Fadl Baadji

En effet, c’est plus ou moins ce qu’a confié le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN) lors de la même conférence de presse. Abou El-Fadl Baadji faisait alors référence à ce qui s’est, récemment, produit entre le ministre marocain et son homologue israélien. Ce dernier ne s’est, d’ailleurs, pas gêné d’attaquer le gouvernement algérien devant nos voisins marocains

Un acte qu’a totalement conçu le gouvernement marocain. Cela, en ayant choisi de garder le silence sans avoir eu à répliquer ou à nous défendre, pense le locuteur. Suite à ça, le S.G du FLN invite les responsables voisins, et tout particulièrement l’élite d’entre eux à « se réveiller de leur sommeil ». En plus de réviser leurs actes. C’est là aussi ce qu’a déclaré le même intervenant. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes