AccueilScoop et PeopleOuafa Benterki, l'Algérienne de Microsoft, gagne le prix international de la femme

Ouafa Benterki, l’Algérienne de Microsoft, gagne le prix international de la femme

Algérie – L’Algérienne Ouafa Benterki, directrice régionale à l’empire Microsoft, a eu le mérite, jeudi dernier, de recevoir le prix international de la femme.

En effet, c’est là ce qu’a partagé l’Ambassade des États-Unis en Algérie, il y a quelques jours de cela sur sa page Facebook. Dans le détail, il s’agit d’une femme algérienne qui répond au nom de Ouafa Benterki. Celle-ci a été désignée durant l’année 2019 comme un des directeurs régionaux de la multinationale informatique et micro-informatique américaine Microsoft Corporation.

Sachant que Ouafa est considérée comme étant la première femme musulmane algérienne, arabe et africaine, à être nommée à ce poste très prestigieux. Une nomination qui lui a valu l’honneur de figurer parmi les 100 meilleurs spécialistes de l’informatique dans le monde. 

C’est ce qui lui a notamment permis, ce jeudi, de recevoir le prix international de la femme. Il s’agit très précisément de « The Global woman of choice award ». Celui-ci récompense des femmes compétentes dans différents domaines. Comme c’est le cas de Ouafa Benterki. C’est en tout cas ce qu’on a pu lire du communiqué. Le document émane rendu de l’Ambassade des États-Unis en Algérie.

Les accomplissements de Ouafa Benterki

Ainsi, il se trouve qu’une Algérienne directrice régionale de Microsoft a pu, par sa ténacité et ses performances hors normes, décrocher le prix international de la femme. Pour y parvenir, il est évident que la jeune femme ait d’abord passer par différentes étapes et accompli plusieurs sucées. Parmi eux, la création de « MTY Intelligent Software ». 

Cette entreprise est alors la première start-up en Algérie dans le domaine de la technologie fondée et dirigée par une femme. Ce n’est pas tout. L’Algérienne a eu aussi l’honneur d’avoir participé au programme « TechWomen ». 

Ce dernier était financé en 2012 par l’Ambassade des États-Unis en Algérie. Il a duré près de trois (03) semaines. Il s’est basé dans la région de la Silicon Valley en Californie. C’est aussi ce qu’a publié l’Ambassade des États-Unis en Algérie. Toujours par le même biais. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes