Oscars 2022 : le film Héliopolis représentera l’Algérie

Algérie – Le film « Héliopolis » sera celui qui représentera notre pays durant la cérémonie des Oscars pour l’année 2022. On vous en dit plus, juste ci-dessous.

En effet, le célèbre réalisateur algérien Djaffar Gacem a eu l’honneur, cette année, de voir un de ses films sélectionné pour le célèbre événement de remise des récompenses cinématographiques américain. Sachant que c’est le long métrage « Héliopolis » produit en Algérie qui a été retenu pour l’édition 2022 des Oscars. 

Pour les curieux, Dzair Daily vous livre, ce jeudi 21 octobre 2021, plus de détails à cet égard. En outre, et comme chaque année, l’Acadamy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS) organise une cérémonie des Oscars qui aura lieu pour la 94e édition le 27 mars 2022 à Los Angeles (États unis d’Amérique).

Plusieurs films et acteurs seront donc à l’honneur. Parmi eux, le film « Héliopolis » réalisé par le cinéaste Djaffar Gacem qui a été choisi à l’unanimité par le Comité de Sélection Algérien chargé par l’AMPAS. Ce dernier se compose alors des réalisateurs algériens suivants : « Mohamed Lakhdar Hamina, Belkacem Hadjadj et Rachid ». 

En plus de « la réalisatrice Yasmine Chouikh, du directeur de la Cinémathèque, Salim Aggar, de l’acteur Faouzi Saichi et du musicien et compositeur Salim Dada ». C’est en tout cas ce que rapporte le site de l’APS dans son numéro d’aujourd’hui. 

« Héliopolis » a déjà été désigné dans la précédente édition des Oscars ?

Effectivement, c’est ce dont nous informe la même source déjà citée. Dans le détail, c’est le réalisateur Djaffar Gacem lui-même qui s’est retiré de la compétition l’année dernière. Cela, à cause du fait que son film ne remplissait pas une des conditions requises pour les Oscars

En outre, pour défendre l’Algérie à cette cérémonie de remise des prix, le film doit être projeté « durant au moins une semaine, dans le pays d’origine », explique le site susmentionné. Chose qui ne s’est pas faite pour « Héliopolis » en 2021. 

Et ce, en raison de la crise sanitaire du coronavirus. Celle-ci a, pour rappel, amené les autorités algériennes à fermer les différents cinémas du pays. Ce qui explique maintenant la décision du cinéaste algérien à se retirer. C’est ce dont a fait état la même source.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes