AccueilFootOrganisation CAN 2025 : l'Algérie privilégiée pour cette raison

Organisation CAN 2025 : l’Algérie privilégiée pour cette raison

Foot – À l’approche de la visite d’inspection de la CAF pour désigner le pays organisateur de la 35e manifestation footballistique continentale, CAN 2025, il semblerait que l’Algérie récolte de nouveaux points qui la privilégient. Vous voulez en savoir plus ? Ne bougez pas ! Cela se passe dans cette édition du lundi 5 décembre 2022.

En effet, la Loi fondamentale de la Confédération africaine de football (CAF) ne laisse pas l’ombre d’un doute. En particulier, sur le fait que l’Algérie pourrait être l’un des pays privilégiés dans l’organisation de la CAN 2025. Les lignes qui suivent vous donneront plus de détails à cet égard.

Il sied de noter que l’Algérie a déposé sa candidature au cours du mois dernier auprès de la CAF. Cela, dans le but d’organiser l’événement footballistique N°1 en Afrique. Celui dont le pays organisateur pour sa 35e édition reste toujours inconnu. Ainsi, il serait prévu qu’une visite d’inspection aura lieu du 5 au 25 janvier prochains pour statuer.

À cet égard et conformément à l’article 23 des lois d’application de la CAF, celles signées le 12 mars 2021 au Maroc, il a été indiqué que le bureau exécutif de l’instance serait tenu d’accorder la priorité. Il s’agit d’un privilège qui sera octroyé dans le cas où deux pays candidats arrivent à égalité. De ce fait, la nation qui sera désignée dans ce cas sera celle qui aura organisé le moins d’éditions de la CAN.

Organisation CAN 2025 : l’ultime duel entre l’Algérie et le Maroc arrive à sa fin ?

En outre et selon le texte de loi déjà cité plus haut, dans le cas où l’Algérie et le Maroc seront à égalité, le choix sera porté sur la première citée. Sachant que le Royaume chérifien a déjà eu la chance d’organiser la CAN 2015. Une chance qui n’a pas été saisie en raison de la propagation du virus Ebola. C’est du moins ce qui a été indiqué dans l’édition du quotidien arabophone El Khabar.

D’autant plus que durant ladite édition, la CAF a imposé de lourdes sanctions au pays voisin. On peut citer l’interdiction de participation aux éditions 2015 et 2017 de la CAN. Conséquemment, l’Algérie aura la priorité dans le cas où elle se retrouve face au Maroc à égalité.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes