AccueilSociété et CultureFaits DiversL’ordinateur portable d’un journaliste anglais volé à Londres se retrouve à Alger...

L’ordinateur portable d’un journaliste anglais volé à Londres se retrouve à Alger en 48 heures  

Algérie– Dans un moment d’inattention, un journaliste anglais s’est fait dérober son ordinateur portable à Londres et qui a été localisé plus tard à Alger. Dzair Daily vous en dit plus à cet égard dans la suite de ce numéro.

Il n’est pas faux que personne n’est à l’abri des surprises que peut nous réserver la vie. D’autant plus que nous vivons dans l’ère de la technologie ou chacun possède un appareil mobile. À cet effet, un journaliste anglais a révélé s’être confronté au vol de son ordinateur portable à Londres, qui a fini par atterrir à Alger. 

Pour les curieux, Dzair Daily reprend pour vous les faits de cette histoire assez surprenante, ce mercredi 24 août 2022. Effectivement, C’est un récit assez inouï que narre un reporter britannique du média généraliste The Telegraph. Dans un article paru dans le quotidien d’information ce lundi, Ed Cumming a raconté son malheur.

Le laptop de Ed Cumming repéré dans la capitale algérienne

Le journaliste en question a été victime de vol de son laptop dans un pub sis à Londres. Mais, le plus étonnant dans cette histoire, c’est le trajet qu’a pris le MacBook suite à son enlèvement. En effet, grâce à l’outil « Find My… » d’Apple, le propriétaire de l’ordinateur mobile a suivi l’itinéraire de son appareil, dans l’espoir de le récupérer.

Néanmoins, à sa grande surprise, l’objet dérobé a été localisé au niveau de l’aéroport anglais de Stansted avant d’apponter sur le sol algérien. En effet, à peine quarante-huit (48) heures après son vol, le laptop de Ed Cumming a fini son marathon à l’avenue des frères Bouadou, à Bir Mourad Rais, dans la capitale.

Il sied de noter que la police anglaise a informé le journaliste de son incapacité de récupérer le PC portable. Hésitant entre un voyage jusqu’en Algérie ou l’abandon de son appareil informatique. Le jeune homme a fini par relativiser les choses et ironiser sur son sort. Cela en espérant que son « MacBook sera heureux en Algérie », a-t-il inscrit dans son article.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes