13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
mercredi, 15 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieL’OPEP dévoile l’ampleur de la hausse des prix du pétrole algérien

L’OPEP dévoile l’ampleur de la hausse des prix du pétrole algérien

Publié le

- Publicité -

Énergie – Le prix du pétrole algérien a progressé en juin dernier, a indiqué l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Dzair Daily expose pour vous plus de détails à ce propos dans l’édition de ce mercredi, 13 juillet 2022. 

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a affirmé, ce mardi, que le prix du pétrole algérien a augmenté en juin dernier. Et ce, de 13,03 dollars par rapport au mois de mai. Selon le rapport mensuel de l’organisation, la moyenne du prix du brut algérien est passé de 115,28 dollars le baril à 128,31. 

- Publicité -

Il s’agit de ce que rapporte Echorouk dans son quotidien arabophone. Par ailleurs, sur la base de cette hausse, le Sahara Blend s’est classé premier parmi les bruts les plus chers au cours du mois de mai. Et 13ème parmi les bruts de l’OPEP, précise le même document. 

En effet, le prix du pétrole algérien se détermine en fonction des cours du Brent de la mer du Nord. Ce dernier est coté sur le marché de Londres avec une prime supplémentaire. Et ce, pour ses qualités physiques et chimiques appréciées par les raffineurs. 

Voici les prix du pétrole selon l’OPEP

Il faut noter que le prix moyen du panier de l’OPEP a augmenté de 3,85 dollars au mois de juin. À savoir +3,4 %, pour s’établir à 117,72 dollars le baril, contre 113,87 le mois précédent. D’aprés l’OPEP, cette augmentation intervient dans une circonstance caractérisée par une hausse des prix du brut sur le marché mondial.

- Publicité -

En outre, cette hausse est enregistrée en deux (2) mois consécutifs. Elle est soutenue par les fondamentaux du marché pétrolier. Ainsi que la forte demande de brut, ajoute la même source. En effet, les pays de l’organisme intergouvernementale ont produit 28.716 millions de barils au cours du mois de juin 2022. Et ce, contre 28.482 millions de barils par jour le mois précédent. Soit une augmentation de 234.000 barils par jour.

En ce qui concerne la demande mondiale de pétrole, l’organisation prévoit de poursuivre la croissance de la demande mondiale. Et ce, durant l’année 2023. À savoir, une prévention d’environ 2,7 millions de barils par jour.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -