24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
samedi, 25 mai 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureOoredoo Machrou3i : voici les entrepreneures algériennes gagnantes de l’édition 2022 (vidéo)

Ooredoo Machrou3i : voici les entrepreneures algériennes gagnantes de l’édition 2022 (vidéo)

Publié le

- Publicité -

Algérie – « Ooredoo Machrou3i » lance une compétition dédiée à l’entrepreneuriat féminin et honore les huit (8) entrepreneures algériennes porteuses de projets, qui ont participé à ce défi et qui ont gagné grâce à leur potentiel innovateur dans différents domaines. Dzair Daily vous dit tout dans ce numéro du 15 juin 2022.

L’entreprise promotrice de l’innovation et des nouvelles technologies, ooredoo, a lancé le 8 mars dernier, dans la journée dédiée aux droits de la femme, un concours spécial aux entrepreneures algériennes qui porte le slogan : « Start Women Entrepreneurship Challenge » sous le nom de « Ooredoo Machrou3i ». Il est destiné aux femmes porteuses de projets innovants. Et ce, afin de les encourager à créer leurs start-ups.

En effet, Ooredoo met en compétition des projets de start-ups dans divers domaines initiés par des femmes. À cet égard, la société a organisé un événement de remise des prix  aujourd’hui. Cela dans le but d’honorer les propriétaires des meilleurs projets d’entrepreneuriat qui remportent le défi de Ooredoo Mashrou3i. La chaîne télévisée Echorouk nous apporte les détails sur l’événement.

- Publicité -

Entrepreneuriat – Algérie : de jeunes femmes avec un potentiel novateur 

Effectivement, la première place revient à Amira Tefridj, fondatrice de la marque de prêt à porter « Al Jawali ». L’idée de celle-ci consiste à faire découvrir les cultures régionales algériennes. Telle chose en transformant les tenues traditionnelles qui ne se portent que lors des grandes occasions en tenues simples du quotidien. 

Par ailleurs, l’entrepreneure indique que ce qui distingue Al Jawali des autres marques, c’est que cette dernière est toujours à l’écoute de sa clientèle. Effectivement, elle fait en sorte de répondre à leurs différents goûts. 

Amel Armel, propriétaire de Mihan Horra (métiers libres), se classe à la seconde place. Cette entreprise est à disposition de jeunes entrepreneurs se lançant dans le secteur tertiaire. Elle tâche de fournir leur un moyen de communication numérique où les propriétaires d’artisanat peuvent communiquer avec leurs clients. Elle a vu le jour en 2020 sous l’ombre de la pandémie de la Covid-19, a-t-elle indiqué.

- Publicité -

Quant à Maya Amrouche, elle remporte la troisième place. Cela, grâce à son application liée au domaine de la santé, de la beauté et du bien-être. L’entreprise est batisée « Izia » inspiré de « Hizia ». Un nom choisi, révèle-t-elle en l’honneur de la femme Algérienne. 

Un concours pour encourager l’entrepreneuriat féminin 

Pour finir, le directeur Opérationnel chargé des Relations Publiques et des Médias, Ramdane Djazaïri, affirme que plus de 300 femmes de différentes wilaya du pays ont participé. Au départ, 36 projets ont été sélectionnés. Toutefois, 12 projets sont présentés devant un jury expérimenté dans divers domaines et disposant d’une expérience avérée. Seulement, huit (8) projets se classent parmi les meilleurs. 

D’autre part, la cérémonie a été honorée par la présence de plusieurs célébrités algériennes. Celles-ci ont remis les prix aux gagantes. On cite notamment la grande actrice Bahia Rachdi, Malika Belbey. Ainsi que la nouvelle ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -