AccueilGuide VoyagesOmra : plus de 250 pèlerins algériens bloqués à l’aéroport

Omra : plus de 250 pèlerins algériens bloqués à l’aéroport

Algérie – 250 pèlerins algériens prés à effectuer une Omra se sont retrouvés bloqués à l’aéroport. On vous en dit un peu plus dans cette nouvelle édition du mardi 13 décembre 2022. 

En effet, environ 250 pèlerins algériens ont passé la nuit du lundi à l’air libre et dans le froid à l’aéroport d’Alger. Et ce, en raison du retard du vol d’Air Algérie. Vous l’aurez compris, ça a dû être une des pires nuits de ces pèlerins algériens qui n’avaient demandé qu’à effectuer leur Omra et qui se sont retrouvés malgré eux bloqués sans rien pouvoir faire. 

On précisera qu’il est question d’un retard de 12 h. Effectivement, le départ n’a eu lieu qu’à 08 h du matin alors qu’il était initialement prévu à 20 h 30 en direction de l’aéroport de Djeddah. Pire encore, la plupart des pèlerins étaient des personnes d’un certain âge qui ont été laissées seuls face à leur sort. Et tout particulièrement en l’absence d’une communication institutionnelle responsable.

Et pour cause, ces voyageurs recevaient des promesses tout au long de la nuit sans qu’elles soient tenues. Ils n’ont même pas été transférés dans un hôtel pour dormir dans des conditions décentes. Et ce, en prenant en considération leur âge avancé et leurs maladies chroniques.

Une scène qui n’a pas servi l’image de la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Surtout que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné, au cours d’anciennes allocutions, la réforme de ce secteur sensible. C’est ce que rapporte le quotidien arabophone El Khabar dans son récent numéro.

Les pèlerins crient leur colère 

Dans un entretien, les guides ont déclaré que les pèlerins ont vécu cette nuit dans des conditions difficiles. Et que personne ne se souciait de ce qui leur arrivait, à cause de ce retard. Ce n’est pas tout ! Les mêmes intervenants ont également rappelé que les pèlerins n’ont pas bénéficié de leur droit d’être transférés dans un hôtel pour passer la nuit dans des conditions correctes.

Pire encore ! Les voyageurs désespérés n’ont cessé de recevoir des promesses indiquant que leur avion allait bientôt décoller. Les guides ont, pareillement, déclaré que ce retard n’est pas justifié, bien que les responsables parlaient d’un « problème technique ».

Estimant que de telles situations obligent, normalement, la compagnie aérienne à changer d’avion. Et, par conséquent, à ne pas laisser les clients, et surtout des personnes âgées jetées à la rue. C’est ce dont a fait état la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes