AccueilGuide VoyagesOmra 2022 pour Algériens : le ministre des Affaires religieuses s’exprime

Omra 2022 pour Algériens : le ministre des Affaires religieuses s’exprime

Algérie – Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmahdi, s’est exprimé sur l’organisation du pèlerinage de la Omra cette année. Dzair Daily vous en dit plus ce vendredi 18 février 2022.

En effet, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs a annoncé que ses départements sont prêts à organiser les rituels de la Omra pour les algériens en cette année 2022. Cette déclaration est venue en marge du lancement du Prix international de récitation du Coran, le 17 février, comme le rapporte le quotidien Ennahar. 

Selon le ministre, l’Office national du pèlerinage et de la Omra, ainsi que son département ministériel et les agences de voyage ont fait les préparatifs nécessaires pour le bon déroulement de cette cession. Il a ajouté être en ce moment en concertation avec le gouvernement. Et ce, afin de prévoir les nouvelles mesures à mettre en place durant cette nouvelle saison.

En outre, et comme le précise le ministre, si l’évolution des cas de contaminations au virus du Covid-19 continue sa baisse. Il est fort à parier que les Algériens souhaitant accomplir le petit pèlerinage, notamment durant le mois de Ramadan, voient leurs souhaits se réaliser.

Vers la reprise des voyages vers la Mecque 

En effet, de nouvelles décisions sont attendues dans ce contexte. Même si pour le moment, aucun pays n’a repris les voyages vers l’Arabie-saoudite. Pour effectuer les rites de la Omra. Et ce, à cause de la situation sanitaire dans le monde. Pour rappel, les mesures préventives sont toujours de vigueur. Notamment à l’intérieur des mosquées.

Ces déclarations risquent fort de soulager les agences de voyages. Qui se trouvent dans des situations très délicates depuis le début de la pandémie. Elles demandent la reprise des voyages vers l’Arabie Saoudite pour le pèlerinage de la Omra. Maintenant que l’Arabie Saoudite a rouvert ses frontières.

Et pour cause, l’activité des agences de voyage a été gelée depuis le début de la pandémie. À cause de la situation sanitaire. Les responsables de ces agences estiment que seule la reprise des voyages vers la Mecque pourra les sortir de cette crise financière.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes